En quart de finale, Samuel Richard a repoussé 25 tirs dans une victoire de 1-0 des Élites sur les Vikings de Saint-Eustache.

Les Élites en finale au Challenge midget AAA

Les années se suivent et se ressemblent pour les Élites de Jonquière au Challenge midget AAA. Pour une deuxième année de suite, les hommes de l’entraîneur-chef Steve Thériault participeront à la grande finale du tournoi disputé à Gatineau.

Les Jonquiérois ont connu une journée parfaite samedi. En matinée, en quart de finale, ils ont vaincu les détenteurs du 2e rang au classement général, les Vikings de Saint-Eustache, 1-0. Mikisiw Awashish a inscrit le seul but de la rencontre en première période et le gardien Samuel Richard a été intraitable, repoussant 25 tirs.
En début de soirée, les Élites ont effacé un déficit de deux buts en deuxième période pour finalement s’imposer 6-5 en prolongation. Avec son deuxième de la rencontre, Antoine Savard a joué les héros, propulsant les siens au match ultime en logeant la rondelle dans le filet adverse sur un retour après un revirement causé par Charles Tremblay. Les Élites n’ont vraiment pas profité d’un calendrier favorable dans ce tournoi. Après leur match de vendredi, ils sont arrivés à leur hôtel à minuit et devaient disputer leur match quart de finale dès 8h30. «On est bien contents, même si c’est épuisant, a laissé tomber l’entraîneur-chef Steve Thériault dans un premier temps.
«On s’en va manger et ensuite on va se reposer», a-t-il repris, soulignant le caractère de ses troupiers, surtout lorsqu’ils étaient dans les câbles lors de la demi-finale face à une équipe très rapide. «On a dû aller chercher dans nos réserves et on a dû appuyer sur les bons pitons pour profiter de toute l’adrénaline», de confier Thériault.


On a dû aller chercher dans nos réserves et on a dû appuyer sur les bons pitons pour profiter de toute l’adrénaline
Steve Thériault

Les régionaux n’ont jamais mené avant la troisième période en temps réglementaire. Ils tiraient même de l’arrière 3-1 au cours d’une deuxième complètement folle, mais des buts de Félix Tremblay et de Félix Potvin, en désavantage numérique, les ont ramenés au pointage. Connor Romain a redonné les devants aux Gatinois, mais encore une fois, Tremblay a fait mouche.
Les Élites semblaient se diriger directement vers la finale après un filet de Maxime Lavoie, mais William Dagenais a forcé le temps supplémentaire avec une trentaine de secondes au cadran. En première, l’Intrépide a frappé fort et profitait déjà d’une avance de 2-0. Antoine Savard a réduit l’écart avec un peu plus de cinq minutes à faire à l’engagement.
En finale, les Élites croiseront le fer dimanche après-midi avec les Chevaliers de Lévis, qui ont signé une victoire de 3-1 dans l'autre demi-finale sur les Nationals de Rockland. Les Chevaliers ont remporté leur cinq matchs depuis le début du tournoi. 
En finale l’an dernier, les Élites avaient été vaincus par les Gaulois de Saint-Hyacinthe alors qu’ils n’avaient jamais vraiment été dans le coup. «Les vétérans qui l’ont vécu l’an passé vont amener cette expérience et vont être moins nerveux, plus concentrés et en confiance. Cette déception vécue l’année dernière va faire en sorte qu’on ne se contentera pas seulement de se retrouver en finale», d’assurer Steve Thériault. «Comme le tournoi va avoir lieu au Saguenay l’an prochain, on va faire en sorte que la coupe soit déjà rendue», d’espérer l’entraîneur-chef.