Après sa participation au camp de l'équipe du Québec des moins de 16 ans pendant les Fêtes, le gardien William Blackburn a été solide malgré la défaite face aux Vikings avec 21 arrêts.

Les Élites blanchis à Saint-Eustache

À leur retour au travail après la longue pause des Fêtes dans la Ligue de hockey midget AAA, les Élites de Jonquière ont mordu la poussière à Saint-Eustache. Les Vikings ont frappé deux fois avec l’avantage d’un homme pour mériter une victoire de 3-0.

Pendant ce temps, privée du meilleur marqueur Charles-Édouard Drouin, l’attaque massive des Jonquiérois s’est fait bien discrète, étant blanchie en huit occasions. «Ça s’est joué sur les unités spéciales», a convenu l’entraîneur-chef Steve Thériault après la rencontre. Le gardien des Vikings, a été l’un des artisans de la victoire avec 40 arrêts. «On a eu des chances, mais la rondelle ne virait pas comme on aurait voulu. L’exécution n’était pas à 100%, mais les chances étaient là. Il faut donner crédit au gardien adverse qui a connu un bon match», d’estimer Thériault, concédant que ses troupiers avaient quelque peu manqué de concentration lors de ce premier match en 2019.

«L’effort était là, l’engagement était là. Par contre, au niveau de la structure, on a eu une bonne première, mais en deuxième et en troisième, il y a eu un manque. On va regarder devant et s’assurer que dimanche on puisse jouer 60 minutes sur cet aspect. Il faut revenir au même niveau qu’on montrait avant de partir en vacances», d’avancer Steve Thériault. 

Les locaux ont pris les devants lors d’une attaque massive à mi-chemin de la deuxième sur le 11e de la saison de Justin Gill. En troisième, les Élites ont eu une occasion en or de revenir au pointage, mais n’ont pu convertir un avantage numérique de quatre minutes. Quelques instants plus tard, Charles-Antoine Archambault a confirmé la victoire des siens avec un tir de la pointe qui s’est frayé un chemin, puis Alexis Leblanc a complété dans un filet désert. Dans la défaite, le gardien jonquiérois William Blackburn a repoussé 21 lancers, lui qui a participé pendant la période des Fêtes au camp de l’équipe du Québec des moins de 16 ans en vue des Jeux du Canada le mois prochain. «Il nous a encore une chance de gagner. Ce que j’aime de lui, c’est qu’il ne donne jamais de rebond. Il est en contrôle de tout. Soit qu’il garde la rondelle ou la dévie dans le coin. Il a été battu deux fois en avantage numérique. Il faut donner crédit à l’autre équipe qui a su profiter de notre indiscipline», de noter Steve Thériault. 

Les Élites compléteront cette fin de semaine sur la route à Châteauguay. L’attaquant Charles-Édouard Drouin manquera encore à l’appel, lui qui est présentement avec les Voltigeurs de Drummondville.