Les Cantonniers ont marqué trois fois lors des dix premières minutes, en route vers une victoire de 5-1 sur les Élites de Jonquière, pour prendre les devants 2-1 dans la série quart-de-finale 3 de 5. La quatrième rencontre sera disputée dimanche après-midi, encore au Foyer des loisirs.

Les Élites au pied du mur

Les Cantonniers de Magog ont démontré leur force de frappe dans le troisième affrontement de la série quart-de-finale de la Ligue de hockey midget AAA samedi face aux Élites de Jonquière. Les visiteurs au Foyer des loisirs ont marqué trois fois en moins de dix minutes en début de rencontre pour s’affirmer par le pointage de 5-1.

La troupe dirigée par l’ancien des Sags Félix Potvin a du même coup pris l’avantage 2-1 dans la série 3 de 5. Dès la 78e seconde, le défenseur Jacob Dion a décoché un tir absolument parfait qui a frappé la barre horizontale avant de secouer les cordages pour placer les siens en avant. Les choses se sont calmées pendant quelques minutes, mais les Estriens ont chassé le gardien Zachary Paradis avec deux buts en 59 secondes. Après une sortie de zone ratée des Jonquiérois, Charles Beaudoin a doublé l’avance des siens. Ce même Beaudoin a ensuite récupéré une rondelle en fond de territoire avant de repérer Zachary Cadorette laissé complètement seul dans l’enclave. «En début de match, on a vraiment ouvert la porte avec des chances gratuites. Normalement, un tir de la pointe, on a un ailier supposé couvrir la ligne de tir. Puis le troisième but, un joueur seul dans l’enclave, c’est inacceptable à ce temps-ci de l’année. Ce n’est pas un manque de talent qui ont mené à ces buts, mais un manque de concentration», a pointé l’entraîneur-chef des Élites Steve Thériault après la rencontre.
«C’est une équipe qui a beaucoup de profondeur et une bonne attaque. Après si peu de temps, se retrouver à jouer du hockey de rattrapage, on est rapidement tombés en mode survie», a-t-il repris.
Les Élites ont mieux fait par la suite, particulièrement en deuxième, mais le mal était fait. Il faut dire que le gardien Rémi Poirier a sauvé les meubles à quelques occasions. Antoine Savard a été le seul à le battre en deuxième période après un bel échange en avantage numérique. Les Élites ont ensuite mis de la pression sur les Cantonniers, mais en début de troisième, une mauvaise communication entre le gardien Samuel Richard et le défenseur Shannon Fitzgerald a mené au quatrième but des visiteurs.
Les Cantonniers auront l’occasion d’en finir dimanche après-midi, encore une fois au Foyer des Loisirs. Si les Élites l’emportent, la cinquième et ultime rencontre sera disputée mercredi à Magog. «On a perdu une autre bataille, mais on n’a pas perdu la guerre. Ce sont les séries. Si on avait gagné, il n’aurait pas trop fallu la célébrer. C’est la même chose si on perd. On a l’opportunité de se reprendre dimanche. On doit bien décanter d’ici demain, se regrouper et recommencer», d’insister Steve Thériault.