Robert Desjardins

Les Desjardins, de 11e à 4e favoris

La victoire de Brad Gushue au Brier aura eu un impact positif pour Robert Desjardins et sa fille Emilie. Après avoir obtenu leur billet pour le championnat canadien double mixte, voilà que la victoire de Gushue leur permet de passer de onzièmes à quatrièmes favoris.

« C’est à la fois une surprise et une opportunité intéressante. Le calibre sera néanmoins très fort dans notre section, mais atteindre les rondes éliminatoires est plus accessible », a indiqué Robert Desjardins.

Ce dernier a connu une bonne performance au Toronto Cricket Skating and Curling Club, récemment, lui qui a vu son parcours s’arrêter en demi-finale. Sa fille Emilie étant retenue par ses études, c’est sa conjointe Véronique Bouchard qui a pris le relais avec brio. « Il y avait 12 équipes dans le volet compétition, dont quatre faisaient partie du top-20 canadien », a souligné d’entrée de jeu Desjardins.

« On a terminé le tournoi à la ronde avec une fiche de trois victoires et deux défaites, ce qui nous a permis d’atteindre les quarts de finale. Pour y parvenir, on a battu à notre dernier match Ian Tetley, trois fois champion du monde comme deuxième, et l’Américaine Érika Brown, qui a participé à trois Jeux olympiques pour les États-Unis. En quart de finale, nous avons battu Katie and Shawn Cottrill, qui sont 15es au Canada. Notre parcours s’est arrêté en demi-finale, ce qui égalait ma meilleure performance avec Emilie en trois participations. »

« Nous avons perdu contre Nicole et Tyler Stewart, qui sont maintenant 10es au Canada selon les derniers classements. Pour notre part, Emilie et moi sommes maintenant 11es au Canada. C’est une belle progression. Et même si on n’a pas gagné le tournoi de double mixte de Chicoutimi, on a quand même obtenu notre entrée directe au Championnat canadien puisqu’il y a plusieurs entrées par les points. »

Pour en revenir à Gushue, lui et deux autres membres de son équipe du Brier jouent aussi en double mixte, mais un conflit d’horaire fait en sorte qu’ils ont dû choisir entre le Championnat canadien et le Championnat du monde qui tombent en même temps. Gushue et ses coéquipiers ont évidemment opté pour la participation au mondial. 

D’autre part, Robert Desjardins a signé une victoire familiale à la première édition du Skin Games organisé par Marc Côté au Club de curling de Chicoutimi. Il a en effet enlevé les honneurs du tournoi et la jolie somme de 465 $ de la finale en compagnie de son père Camil, de son fils Nicolas et de sa conjointe Véronique Bouchard. « Nos adversaires n’ont pas mal joué, tandis que nous avons eu un très bon match », dit-il.