Samuel Harvey était très content de pouvoir montrer la coupe Memorial et la coupe du Président à ses proches, dont ses parents, Nathalie McNicoll et Michel Harvey.

Les coupes Memorial et du Président à Alma

Pour la fête de sa mère, Nathalie McNicoll, Samuel Harvey avait apporté deux gros cadeaux très convoités dans le monde du hockey, dimanche. Après Raphaël Harvey-Pinard samedi, le gardien almatois a pu passer quelques heures avec la coupe du Président et la coupe Memorial, en compagnie d’une vingtaine de membres de sa famille.

« On ne fait pas quelque chose de très gros. J’étais supposé l’avoir plus longtemps, mais finalement, je ne peux pas l’avoir demain. Je participe à l’Académie des Jeannois et je l’aurais amenée là-bas, mais c’est tombé à l’eau parce qu’elle sera déjà partie pour Montréal », a souligné l’ancien gardien des Huskies de Rouyn-Noranda, qui a vu son stage junior prendre fin le 26 mai, avec une victoire de 4-2 sur les Mooseheads d’Halifax en finale de Ligue canadienne de hockey (LCH). L’équipe a ainsi complété le doublé, après l’avoir emporté en six matchs quelques jours plus tôt sur les Mooseheads en finale de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Samuel Harvey a pu passer quelques heures avec la coupe Memorial et la coupe du Président, dimanche.

« Cette journée, c’est un peu le dernier lien que j’ai avec le hockey junior. C’est une belle soirée. C’est plus pour les montrer à la famille. J’ai quand même pu en profiter pas mal avec l’organisation après la conquête. C’est pour ceux qui m’ont supporté pendant mon parcours, pas seulement cette année, mais les autres avant. Je suis vraiment fier de pouvoir leur montrer, de faire valoir l’ancien des Élites de Jonquière dans le midget AAA. Ils m’ont suivi depuis que j’ai commencé à jouer au hockey, et pas seulement dans le junior majeur. C’est le fun de pouvoir leur montrer des trophées comme ça. Je pense que ça les rend fiers également. Je suis vraiment content de pouvoir vivre ça avec eux. »


«  Cette journée, c’est un peu le dernier lien que j’ai avec le hockey junior.  »
Samuel Harvey

Samuel Harvey entamera sous peu la prochaine étape de sa carrière, mais il ne sait pas encore définitivement où. Il prendra le chemin de Fredericton le 29 août pour participer au camp des Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick. Quelques jours plus tard, à compter du 5 septembre, il sera au camp des recrues des Hurricanes de la Caroline, avec l’espoir de décrocher un premier contrat professionnel. « Ça va vite, mais c’est parfait », exprime Samuel Harvey, qui a recommencé à s’entraîner à la deuxième semaine de juillet.

« Je n’avais pas le choix d’avoir un plan pour l’an prochain et une place à jouer. Je devais choisir une place universitaire et j’ai opté pour le Nouveau-Brunswick, un excellent programme de hockey. Peu importe si je joue pro ou là, je sais que je vais être capable de m’améliorer en tant que gardien », de souligner l’Almatois.