L'une des membres du comité organisateur, Hélène Gauthier, a compétitionné avec son chien Fuego, un Nova Scotia Duck Tolling Retriever de 10 ans.

Les chiens à l'honneur à Chicoutimi-Nord

Les chiens étaient à l'honneur, samedi, à l'aréna Marina-Larouche à Chicoutimi-Nord. Pendant toute la fin de semaine, les meilleurs amis de l'homme ont montré tout ce qu'ils étaient capables de faire lors des compétitions d'obéissance et des rallyes d'obéissance organisés par le Club canin du Fjord.
Au total, six concours ont lieu pendant l'événement. Environ 200 chiens participent à chaque compétition, le nombre maximal que pouvait accueillir le Club canin du Fjord. Les organisateurs ont même dû refuser certaines inscriptions, parce que trop de personnes souhaitaient prendre part à l'événement.
« C'est une compétition d'envergure nationale. Les gens viennent ici pour aller chercher des points et des titres. Ce sont des titres officiels, reconnus auprès du Club canin canadien. On est une compétition officielle », explique l'une des membres du comité d'organisation, Hélène Gauthier.
D'après elle, ce sont des passionnés qui participent à des compétitions comme celle-ci. « Les gens ici sont tous des passionnés. On doit vraiment aimer ça. C'est un travail de longue haleine. Et le coût pour participer à plusieurs compétitions, car on doit amasser le plus de points en une année, n'est pas donné non plus », ajoute Mme Gauthier.
Sur place, on pouvait voir des corgis, des golden retrievers, des chihuahuas, des basenjis et des rottweilers, entre autres. Selon l'organisatrice, environ 75 races de chiens différentes se trouvaient sur les lieux. Leurs maîtres, quant à eux, étaient originaires d'un peu partout au Québec, des Maritimes de l'Ontario et certains venaient même des États-Unis.
« C'est un peu différent des spectacles qu'on fait l'hiver, où on a beaucoup moins de races. Comme c'est une compétition d'envergure nationale, il y a beaucoup de personnes qui veulent venir », poursuit Hélène Gauthier.
Pour les membres du public, une compétition comme celle organisée par le Club canin du Fjord est également l'occasion de venir s'informer sur les différentes races de chiens présentes, et de pouvoir discuter avec les éleveurs.
« Ils peuvent voir comment se passent les compétitions, mais également aller cherche de l'information. C'est vraiment la place pour ça, si quelqu'un est intéressé par une race de chien en particulier, mais qu'il la connaît plus ou moins », mentionne Mme Gauthier.
Par ailleurs, il est également possible d'interagir avec les animaux sur place, une fois leur passage sur la piste de compétition terminée. « Avant de rentrer dans un ring, les chiens sont préparés et sont brossés, alors on doit demander la permission pour y toucher. Mais une fois que leur tour est passé, il n'y a pas vraiment de problème. Sauf qu'on doit toujours demander au maître si on peut flatter son animal, comme dans n'importe quel endroit où il y a des chiens. C'est une question de savoir-vivre », conclut l'organisatrice.