Le Saguenéen d’origine Stéphane Cossette (3e à partir de la gauche) avait amené une équipe féminine et une équipe masculine au Challenge régional de CrossFit présenté à Jonquière, en fin de semaine. Avec Félix-Antoine Lemay (à droite) et Jonathan Thiboutot (absent), ils ont défendu avec succès le titre Élite remporté l’an dernier. Chez les dames, Nancy Turgeon, Rose Desrochers et Christina Vézina (absente) étaient en bonne position avant les épreuves de l’après-midi.

Les champions invaincus au Challenge régional

La 3e édition du Challenge régional de CrossFit, organisée par CrossFit 2342 et Centre-Ville de Jonquière, a été marquée par un record de participation. Et pour couronner le tout, le Saguenéen d’origine, Stéphane Cossette, et ses coéquipiers Jonathan Thiboutot et Félix Antoine Lemay, ont défendu avec succès leur titre dans la classe Élite, dimanche.

Organisateur du Challenge, Christian Saint-Gelais était ravi de la participation, même si dame Nature a un peu joué les trouble-fête dimanche. M. Saint-Gelais et son équipe ont d’ailleurs travaillé une bonne partie de la nuit pour installer un immense chapiteau au-dessus du site. « Nous avons eu 200 participants durant la fin de semaine, dont 125 pour (le volet Élite) dimanche. C’est une année record. D’ailleurs, chaque année, on dépasse le nombre de participants de l’année précédente », souligne celui qui est propriétaire du Complexe Fitness Santé et du centre CrossFit 2342 de Jonquière.

Dépassement de soi et satisfaction d’avoir tout donné, voilà sans doute ce que plusieurs participants au Challenge régional de CrossFit ont ressenti une fois les épreuves terminées.

Si le rendez-vous saguenéen ne permet pas d’accéder à des compétitions provinciales, il demeure tout de même important pour la communauté du CrossFit.

« Ça t’amène à te dépasser soi-même et voir où l’on se situe dans son niveau de forme. Ça permet aussi de montrer ce que tu fais dans le gym. Tu t’entraînes toute l’année et ici, c’est vraiment de la performance ; c’est vraiment l’fun de se dépasser, de montrer ce que tu es capable de faire et jusqu’où t’es capable d’aller », explique M. Saint-Gelais.

Épreuves de force et d’endurance figurent au programme des participants au Challenge régional de CrossFit tenu en fin de semaine à Jonquière.

À noter que le Challenge attire aussi des équipes de l’extérieur de la région, dont Lac-Beauport, Québec, Montréal, Trois-Rivières, Saint-Hyacinthe, etc.

Équipe Cossette
Pour Stéphane Cossette, le Challenge régional fait partie des rendez-vous annuels de la saison. Propriétaire du XF Fit à Saint-Flavien, Stéphane Cossette et ses coéquipiers des Defenders, Jonathan Thiboutot et Félix Antoine Lemay, ont défendu avec succès leur titre de champions du volet Élite. Il y a deux ans, Cossette, Lemay et un coéquipier de Québec avaient aussi enlevé les honneurs du challenge.

Son club était aussi représenté dans le volet féminin par Rose Desrochers, Nancy Turgeon et Christina Vézina. L’équipe féminine détenait le 2e rang après les épreuves du matin, mais il n’a pas été possible de savoir leur classement final.

Pour sa part, Stéphane Cossette a profité du challenge pour se préparer en vue d’une série de compétitions importantes. « Quand je vois les dates de Jonquière, je les inscris toujours à mon calendrier parce que j’aime ça venir ici. (Cette fois-ci), c’est plus de l’entraînement en vue des Granite Games Fitness Fest qui auront lieu au Minnesota dans deux semaines environ », explique-t-il.

Cossette évoluera dans la classe Pro-Élite hommes individuels et ne connaît pas vraiment le calibre de ses adversaires. « C’est plus de l’expérience. C’est ma deuxième plus grosse compétition après Dubaï (championnats du monde). L’an passé, à Dubaï, j’avais mal géré mon alimentation et aux 3e et 4e jours, j’ai senti que ça m’a rentré dedans, car j’avais réussi des top-10 la première journée, fait-il valoir. Je viens d’ouvrir un gym et je ne peux pas dire que mon entraînement est au top, mais mon objectif est de donner mon 100 % et de bien récupérer entre mes entraînements afin d’être capable d’avoir de l’énergie sur quatre jours. »