River Radamus s’est montré supérieur à tous ses rivaux lors du slalom géant, mercredi, au Mont-Édouard.

Les Américains ont fait la loi

Les Américains ont fait la loi, mercredi, au Mont-Édouard, lors de la troisième journée de compétition à la Coupe NorAm de ski alpin. Les cinq premières positions ont été occupées par des représentants de l’oncle Sam, à l’issue du slalom géant.

River Radamus a dompté la piste Desjardins en réalisant un temps combiné de 2 m 23,72 s, au terme des deux descentes de la journée. Il a devancé son plus proche poursuivant, Kyle Negomir, par plus d’une seconde. Erik Arvidsson a complété le podium.

Les skieurs ont droit à un décor à couper le souffle au sommet de la montagne de L’Anse-Saint-Jean.

Sam Mulligan a été le meilleur Canadien avec une sixième place, tout juste devant son compatriote Riley Seger. Double médaillé en début de semaine lors des deux premières épreuves de slalom, Simon Fournier a terminé 10e.

La température glaciale et les vents n’ont pas semblé déranger le skieur qui aura 22 ans la semaine prochaine. « (Il fallait) tenter de rester dans sa bulle le plus possible, écouter de la musique et ne pas s’occuper de ce qui se passe », a réagi le vainqueur du jour dans le communiqué officiel.

Erik Arvidsson a complété un podium entièrement américain, mercredi, au Mont-Édouard.

Présent au Mont-Édouard en vertu de ses fonctions au sein de Canada Alpin, Érik Guay a eu de bons mots pour le jeune homme prometteur.

« C’est un vrai bon skieur qui a déjà fait des Coupes du monde et il se rapproche du calibre pour être en mesure de se qualifier top-30 en Coupe du monde. Je m’attendais donc à ce qu’il soit devant tous les autres », a noté le skieur à la retraite depuis novembre 2018.

Kyle Negomir a terminé à un plus d’une seconde du gagnant du jour.

« On a un bon spectacle parce qu’il faut être engagé et il faut bien attaquer la piste, a-t-il observé. Ceux qui hésitent un peu vont manquer des portes ou se retrouver dans les filets protecteurs. En général, les trois dernières journées nous ont offert un bon spectacle. »

Sur les 53 partants, 16 n’ont pas terminé la deuxième vague.

Changements à l’horaire

Le slalom géant présenté mercredi devait d’abord avoir lieu vendredi, mais en raison de la neige annoncée, il a été déplacé à mercredi. Le slalom et le slalom en parallèle ont donc été déplacés à vendredi, tandis qu’une deuxième tranche du slalom géant est prévue jeudi. La première manche débute à 9 h 30 et la seconde est programmée à 12 h 30.