La Belge An-Sophie Mestach a défait Catherine Leduc au premier tour du tableau principal.

Les amateurs de tennis de la région sont gâtés

CHRONIQUE / Le Challenger Banque Nationale de Saguenay a débuté en fin de semaine avec une bourse totale de 60 000 $. Il s’agit de la 12e édition de ce tournoi qui connaît beaucoup de succès dans la région.

Pour tenir un événement de cette envergure, ça prend une armée de bénévoles, une organisation très bien structurée, un appui important de la ville hôtesse (Saguenay) et la présence de nombreux commanditaires. Ce tournoi reçoit d’ailleurs régulièrement des honneurs de Tennis Canada pour sa merveilleuse organisation. Jean Delisle dirige une équipe très expérimentée. Le tournoi est très réputé auprès des joueuses pour la qualité de son accueil et aussi pour les belles foules qui assistent régulièrement aux matchs.

Cette année, la population pourra profiter du tournoi pour aller voir les améliorations apportées au Club de tennis intérieur Saguenay.

Le Challenger Banque Nationale de Saguenay, c’est aussi l’occasion pour les amateurs de tennis de voir à l’oeuvre les futures vedettes du circuit féminin.

Il suffit de se rappeler du passage d’Angelique Kerber, qui est présentement 14e au monde, mais qui a atteint le tout premier rang il n’y a pas si longtemps. Demi-finaliste aux Internationaux des États-Unis cette année, Madison Keys a passé par Saguenay il y a quelques années. Même chose pour Eugenie Bouchard, qui a déjà fait partie du top-10 mondial. Parmi les autres filles qui ont participé au tournoi de Saguenay, on se souviendra de Johanna Konta, qui est présentement septième au monde, et Dominika Cibulkova, qui est neuvième.

C’est vraiment la relève qui participe au tournoi. C’est la chance pour ces filles de faire leurs classes avant de participer aux plus gros tournois. C’est aussi l’occasion pour elles d’aller chercher de fameux points qui leur permettent d’accéder aux tournois supérieurs.

On peut aussi voir nos jeunes Canadiennes qui cognent aux portes des grands tournois. Cette année, on aura l’occasion de voir Bianca Andreescu, Charlotte Robillard-Millette, Carol Zhao et Katherine Sebov. Elles font partie de l’élite canadienne du tennis féminin et pourraient accéder au top-100 mondial dans les prochaines années.

Le monde du tennis est gâté d’avoir un tel événement à Saguenay, mais ça prend évidemment l’appui de la population pour réussir à boucler le budget nécessaire à la réussite d’un tournoi de ce genre. Le rendez-vous se terminera dimanche prochain avec la grande finale et l’admission est à prix très modique.

Marquis

J’ai assisté vendredi passé au match des Marquis au Palais des sports de Jonquière. Constatation, le public était de retour au rendez-vous.

Après une assistance très décevante au premier match, il y avait 1700 spectateurs pour la visite de l’équipe de Rivière-du-Loup. Les gens sur place ont eu l’occasion d’assister à un excellent match de hockey entre les Marquis et les 3 L.

 L’équipe de Rivière-du-Loup était invaincue avant sa visite au Palais des sports. Le match s’est décidé en fusillade, en faveur des Marquis.

En première période, les Marquis étaient tout simplement seuls sur la patinoire. Mais j’ai senti un essoufflement chez les joueurs des Marquis. Il était probablement dû à un manque d’entraînement et de condition physique. Sans le travail de Cédrick Desjardins, qui a été exceptionnel, ça aurait été encore plus difficile pour les Marquis. J’ai quitté le Palais des sports après avoir assisté à un excellent match de hockey senior.

Les Sags

Les Saguenéens sont de retour à la maison après un périple de trois matchs dans les Maritimes.

Avec une récolte de trois points sur une possibilité de six, Yanick Jean est sûrement très heureux. Mais les Saguenéens auraient mérité un meilleur sort. Ils auraient même pu revenir avec six points. Vendredi, c’est vraiment le gardien de Moncton qui a fait la différence.

La bonne nouvelle de ce voyage est l’arrivée de l’Ontarien Ryan Smith. Ce joueur a participé à quatre des six buts de l’équipe. Selon ce que j’ai pu voir sur la Web diffusion, c’est un joueur qui va amener beaucoup de caractère à l’équipe.

Parlant des Sags, aucun de leurs joueurs n’a été sélectionné sur l’équipe de la LHJMQ en prévision du Défi Canada-Russie. Les deux matchs du volet LHJMQ de ce défi auront lieu dans les Maritimes.

Le seul joueur des Sags qui y participera sera German Rubtsov, avec l’équipe de la Russie. À propos de Rubtsov, son nom circule beaucoup aux quatre coins de la ligue. Il est au coeur des rumeurs de transactions et on raconte que le Titan d’Acadie-Bathurst est excessivement intéressé à mettre la main sur ses services pour terminer la saison.

Il faut noter que deux joueurs natifs de la région, le gardien Samuel Harvey et l’attaquant Raphaël Harvey-Pinard, participeront au défi. Ils évoluent pour les Huskies de Rouyn-Noranda, mais ce sont des anciens des Élites des Jonquière.

Samuel Girard fait partie des joueurs invités, mais il semble qu’il va demeurer dans la Ligue nationale de hockey pendant encore quelques semaines. Parlant des Élites, soulignons qu’ils connaissent un excellent début de saison.