Représentant le Saguenay–Lac-Saint-Jean, Jean Lamothe, Michel Gaudreault, Jacques Taillon (capitaine) et Roch Larouche des clubs Roberval/Saint-Félicien, ont remporté les grands honneurs du Championnat provincial de curling des maîtres, dimanche, au club Glenmore. Comme en 2016, ils représenteront le Québec au Championnat canadien en Saskatchewan, en avril.

L’équipe Taillon au Championnat canadien de curling

Le Saguenay–Lac-Saint-Jean représentera le Québec en curling au Championnat canadien des maîtres qui aura lieu en Saskatchewan du 1er au 7 avril. En finale du Championnat provincial, dimanche, au club Glenmore, à Dollard-des-Ormeaux, l’équipe des clubs Roberval/Saint-Félicien, composée de Jacques Taillon (capitaine), Jean Lamothe (3e), Michel Gaudreault (2e) et Roch Larouche (1er), s’est en effet imposée 5-1 devant celle de Christian Crête (Jacques-Cartier/Laurier/Victoria).

Pour Taillon et ses coéquipiers, c’était une douce revanche, puisque la seule défaite qu’ils avaient subie durant leur parcours avait justement été aux mains de l’équipe Crête. En ronde préliminaire, l’équipe jeannoise avait été parfaite avec sept victoires dans la poule B. En séries, les Jeannois ont donc affronté Crête pour déterminer qui irait directement en finale, Taillon a concédé le match 3-6 et a donc dû affronter l’équipe de Michel Beauchamp (Laval-sur-le-Lac) en demi-finale. Duel que l’équipe Taillon a remporté 8-3.

En finale, Taillon et ses coéquipiers n’ont pas pris leurs adversaires à la légère. Le match a été beaucoup plus serré que ce que laisse paraître le pointage.

« Ça n’a pas été facile. D’ailleurs, ce n’est jamais facile, un championnat provincial », souligne Jean Lamothe, lorsque joint sur le chemin du retour.

Représentant le Saguenay-Lac-Saint-Jean, Jacques Taillon (capitaine), Jean Lamothe (3e), Michel Gaudreault (2e) et Roch Larouche (1er) des clubs Roberval/Saint-Félicien ont remporté les grands honneurs du Championnat provincial de curling des maîtres, dimanche, au club Glenmore. Comme en 2016, l’équipe régionale représentera le Québec au Championnat canadien en Saskatchewan, en avril.

De fait, les deux équipes n’ont pas réussi à inscrire de point durant les quatre premiers bouts. Crête a pris un point au cinquième, mais l’équipe Taillon a répliqué avec un point au sixième, trois au septième et un dernier au huitième.

Pour MM. Taillon et Lamothe, il s’agira d’une deuxième participation au Championnat canadien des maîtres. Le duo avait vécu une première expérience en 2016, en Nouvelle-Écosse, en compagnie de Fernand Rondeau et André Martel. Ils avaient terminé le championnat avec un dossier de 5-2 et avaient raté de peu leur qualification pour le carré d’as. Le porte-parole du groupe ne tient rien pour acquis pour l’édition 2019 de Saskatoon, en avril.

« Comme c’est un championnat canadien, si on peut réussir la même fiche (qu’en 2016), ce sera déjà bon. Les équipes de l’Ouest sont excessivement fortes, mais on va faire de notre mieux. »

Faut croire que l’équipe a déjà son porte-bonheur, puisque c’était la première fois, en cinq participations consécutives aux provinciaux, qu’ils jouaient avec Michel Gaudreault.

« C’est le premier tournoi de Michel avec nous. Fernand (Rondeau) était parti en vacances, et il l’a remplacé. Quant à Roch Larouche, il avait fait le championnat provincial l’an dernier avec nous », a mentionné M. Lamothe.