L’organisation Évènements 2M maintient son rendez-vous annuel de l’Épreuve cycliste du Parc des Laurentides, mais au lieu de la tenir en août, elle l’a reportée aux 12 et 13 septembre.
L’organisation Évènements 2M maintient son rendez-vous annuel de l’Épreuve cycliste du Parc des Laurentides, mais au lieu de la tenir en août, elle l’a reportée aux 12 et 13 septembre.

L'Épreuve cycliste du Parc des Laurentides déplacée en septembre

Bonne nouvelle pour les adeptes de cyclisme sur route, les organisateurs d’Événements 2 M tiendront quand même l’Épreuve cycliste du Parc des Laurentides, mais au lieu d’avoir lieu en août, elle a plutôt été décalée à la fin de semaine des 12 et 13 septembre.

Malgré la pandémie, le porte-parole de l’organisation, Martin Tremblay, croit qu’il sera possible de tenir l’événement à ces nouvelles dates. « Déjà, nous travaillons sur divers scénarios en tenant compte de la distanciation sociale actuelle. Plus ça va, plus les règles s’assouplissent et on voit un peu de quelle façon ça va se dessiner. Dans notre cas, on fonctionne avec un petit groupe puisqu’il ne peut y avoir plus de 175 participants. Ça reste un défi logistique, mais ça se fait », assure-t-il.

Parmi les mesures sanitaires envisagées, il explique que chaque participant aura sa propre chaise d’une halte à l’autre et sera toujours placé à deux mètres de distance des autres. Et au lieu que les gens se déplacent pour aller chercher des collations à une table commune, la nourriture sera déjà placée sur leur chaise avant leur arrivée à la halte.

« Nous aurons des précommandes et lorsque les gens arriveront au ravitaillement, ils recevront la nourriture qu’ils avaient commandée et elle sera déjà placée sur leur chaise », explique Martin Tremblay.

Évidemment, ces nouvelles façons de faire vont nécessiter la participation de plus de bénévoles, mais cela n’inquiète pas les organisateurs. « Comme ce sera notre seul événement de l’année, on va mettre le paquet », lance-t-il en riant, avant d’expliquer plus sérieusement qu’il devrait pouvoir compter sur une quarantaine de bénévoles pour veiller au bon déroulement de la randonnée à vélo durant cette fin de semaine.

En plus d’agents de sécurité et d’encadreurs pour assurer la sécurité du peloton sur la route entre Chicoutimi et Stoneham, il y aura aussi des bénévoles en action à chacune des haltes prévues au programme. « L’avantage que nous avons, c’est que nous travaillons toujours avec le même monde et qu’ils sont super efficaces. Il faudra seulement peser un peu plus sur l’accélérateur, mais ils sont capables d’en prendre », soutient-il.

Des mesures sanitaires seront prises par les organisateurs, dont un maximum de 175 cyclistes. 

100 places
L’Épreuve cycliste de la Réserve faunique des Laurentides est offerte en trois versions, soit deux versions en aller simple d’une journée (185 km) avec départ de Chicoutimi ou de Stoneham ou encore l’aller-retour réparti sur deux jours (370 km). À l’heure actuelle, déjà quelque 75 personnes sont inscrites (il existe une formule en groupe). Il reste donc un peu moins de 100 places à combler.

Pour l’édition 2020, le convoi de cyclistes partira du centre Nazaire-Girard de Laterrière (s’il est ouvert) au lieu du Séminaire de Chicoutimi, ce qui facilitera la première portion du départ jusqu’à la station de ski Stoneham. Le lendemain, ce sera le chemin inverse.

« On offre encore le transport par navette soit pour le départ, soit pour le retour, mais on s’est rendu compte que l’an dernier, quand on a offert l’aller-retour, la plupart des participants ont pris l’aller-retour », note Martin Tremblay.

De plus, il précise que l’objectif de l’événement n’en est pas un de vitesse, mais c’est de commencer avec un groupe de participants et de terminer avec le même à l’arrivée le soir. « On travaille vraiment en fonction que tout le monde termine (sa randonnée). De plus, la vitesse du peloton est adaptée au plus lent. »

Le coût d’inscription couvre les services de réparation mécanique par Gendron Bicycles, les soins thérapeutiques par la clinique Coraction, les ravitaillements, le dîner et le souper. Les cyclistes inscrits à l’aller-retour doivent toutefois assumer les frais de leur hébergement à Québec. Un bloc de chambres est d’ailleurs réservé à la station Stoneham pour les personnes qui voudront s’en prévaloir.

Information et inscription sur le site www.evenements2 m.com/ou auprès de Martin Tremblay au (418) 376-6092. La limite maximum de participants est fixée à 175 afin d’assurer un service de qualité et faire en sorte que chaque client soit satisfait.

« Même si je ne pédale pas sur un vélo, je peux vous dire qu’en arrière, on pédale fort aussi. Et avec la COVID, ça nous donne un autre défi, mais c’est l’fun aussi », de conclure M. Tremblay.