À leur première saison en division 1 de volleyball féminin, les Gaillards du Cégep de Jonquière pourront se faire valoir devant leurs partisans, samedi, à 13 h, dans les gymnases du Cégep de Jonquière, alors que l’équipe accueillera Sherbrooke.

L’élite du volleyball féminin s'amène à Jonquière

L’équipe de volleyball féminin des Gaillards du Cégep de Jonquière disputera son deuxième match à domicile dans le circuit relevé de la division 1, samedi, à 13 h, contre les Volontaires de Sherbrooke.

Les Gaillards sont de retour à la maison après avoir signé une première victoire contre les Griffons de l’Outaouais, 3-2, samedi dernier. « L’entrée de l’équipe en division 1 cette année demande certainement des ajustements, mais les filles travaillent très fort et sont toujours aussi motivées. La ligue de la division 1 est tout simplement une grande étape dans leur carrière de sportives », explique l’entraîneur-chef, Daniel Dawson.

Même si les joueuses possèdent un bon bagage d’expérience en compétitions provinciales, de par les Centres Espoir et le Club de volleyball Saguenay (CVS), évoluer en division 1 nécessite un bon ajustement, puisque le circuit regroupe les huit meilleures équipes collégiales.

« Néanmoins, l’équipe a été en mesure de remporter son premier match en fin de semaine dernière et aura un calendrier plus favorable pour les matchs à venir », note Daniel Dawson. Sherbrooke se situe en milieu de classement et apparaît comme une équipe accessible pour les Gaillards.

« Lorsque nous les avons affrontées cette saison et en présaison, nous avons toujours partagé les manches. On peut s’attendre à un match très relevé (samedi), avec des échanges spectaculaires, en plus d’une foule au rendez-vous, estime le pilote de la formation féminine.

« Lors de nos premiers matchs locaux, nous avons joué devant 200 personnes en présaison et 350 personnes à notre match d’ouverture. Les spectateurs, qui étaient des parents et amis, mais aussi des fans de sport ou de volleyball ont adoré le show que la division 1 leur donne. C’est donc une très belle vitrine pour le volleyball dans la région, sport le plus populaire chez les filles au niveau scolaire », énonce Dawson, qui s’attend à une belle foule « et possiblement à une deuxième victoire à notre fiche ! »