Le basketball connaît une hausse de popularité en raison des performances des Raptors de Toronto.

L’effet Raptors se fait sentir dans la région

Le basketball vit ses meilleurs moments au Saguenay–Lac-Saint-Jean. L’effet Raptors se fait sentir comme jamais, selon le directeur général de Saguenay Basketball, Philippe Hurtubise.

Les récents succès des Raptors de Toronto ont pour effet d’augmenter l’engouement pour le basketball chez les jeunes et les moins jeunes. M. Hurtubise qualifie la chose « d’exceptionnelle », bien que ce ne soit pas une première pour la région.

Au milieu des années 2000, le ballon-panier avait connu d’autres moments de gloire. C’est la présence des joueurs étoiles Vince Carter et Tracy McGrady dans la Ville Reine qui avait causé cette hausse de popularité, mais pour M. Hurtubise, la présence en grande finale des éliminatoires de l’Association nationale de basketball (NBA) des Raptors de Toronto amène cet engouement « à un autre niveau ».

« Les parcs et les gymnases accueillent un nombre record de joueurs dans les dernières semaines, et les réseaux sociaux s’enflamment chaque partie », ajoute M. Hurtubise. Selon lui, l’effet Raptors se fait sentir partout au pays, au Québec, mais aussi énormément dans la région.

L’effet commençait déjà à se faire sentir il y a de cela quelques semaines quand 85 jeunes s’étaient présentés au camp printanier de Saguenay Basketball. Avec tous ces jeunes, l’organisation a pu former six équipes, trois de garçon et le même nombre d’équipes féminines, dans différentes catégories d’âge.

Les six formations ont d’ailleurs fait le voyage à Boston, en fin de semaine dernière, pour participer à un tournoi.

Bien que les victoires ne se soient pas pointé le bout du nez, M. Hurtubise est fier des prestations de ses équipes.

« Chaque équipe a donné de bonne performance, mais surtout une bonne opposition malgré que les victoires n’aient pas suivi. »

Le tournoi de Boston était une plateforme incroyable pour les jeunes de la région. M. Hurtubise a pu apprécier la progression de ses joueurs et souligne même l’intérêt de recruteurs américains pour certains de ses joueurs.

La prochaine étape pour les six équipes est le tournoi estival des Express de Saint-Laurent, à la fin juin. Cet événement est un des plus gros au Québec et mettra fin à la saison printanière à quatre des équipes de Saguenay Basketball. Le tournoi accueillera des équipes de partout au Québec, et d’autres du Canada et des États-Unis. Il s’agira d’une autre occasion pour les joueurs de briller.

La saison se poursuivra pour les filles et les garçons chez les moins de 13 ans. Ils participeront au Festival de Montréal, la semaine suivante, dans le cadre du processus de préparation en vue de la Finale provinciale des Jeux du Québec, qui auront lieu à Laval, à l’été 2020.