Marie-Alexandre Leduc 

Leduc renoue avec l'action

La Jonquiéroise Marie-Alexandre Leduc a renoué avec l'action avec succès cette semaine, à Antalya en Turquie, où elle vient d'atteindre les quarts de finale du premier d'une série de six tournois en autant de semaines dans ce pays.
Après avoir terminé une première année à l'Université Clemson, en Caroline du Sud, la raquette saguenéenne n'avait plus de classement lui permettant d'accéder au tableau principal du circuit de la Fédération internationale de tennis (ITF). Cette semaine, elle a remporté les deux premières rondes de qualifications du tournoi doté d'une bourse de 10 000$ US en vainquant successivement la Turque Tuana Oz 6-0, 6-0, puis l'Arménienne Gabriella Akopian, 6-4, 6-0.
Au premier tour du tableau principal, elle a eu le meilleur sur la 6e favorite, la Grecque Eleni Daniilidou (7-5, 7-6 [6]), une joueuse aguerrie qui s'est déjà hissé au 14e rang mondial WTA. «Même si elle n'a pas joué son meilleur match, elle a quand même réussi à trouver le moyen de gagner», a mentionné son père, Jean-François Leduc.
Marie-Alexandre a ensuite été en mesure d'accéder aux quarts de finale en l'emportant 6-2, 6-1 contre En-Pei Huang (Taipei). En quarts de finale, la Jonquiéroise affrontera l'Américaine Sarah Lee.
«C'est déjà un très bon début, puisqu'elle n'a quasiment pas joué de l'année», mentionne M. Leduc, en rappelant qu'elle n'aura le droit de jouer des tournois de la NCAA qu'à partir de sa 2e année à l'université de Clemson. D'ici son retour en Caroline du Sud, Marie-Alexandre Leduc participera à quelques tournois pros. Elle prendra part notamment à un tournoi de 25 000$ à Winnipeg le 11 juillet et aux préqualifications de la Coupe Rogers le 18 juillet. Les Challengers Banque Nationale de Granby (30 juillet au 7 août) et de Gatineau (6 au 14 août) sont aussi prévus à son agenda.