L’olympien d’Alma, Léandre Bouchard, peut enfin aborder la saison pré-olympique avec optimisme. En plus de pouvoir miser sur l’appui de son milieu, il a annoncé qu’il se joignait à l’équipe québécoise Pivot Cycles-OTE.

Léandre Bouchard se joint à Pivot Cycles

L’attente en aura valu la peine. L’Olympien Léandre Bouchard joint les rangs de Pivot Cycles-OTE (On The Edge) pour la saison 2019, « la meilleure équipe québécoise en vélo de montagne », qui compte notamment dans ses rangs Raphaël Auclair et Marc-André Fortier.

Avec la fin, l’automne dernier, de son contrat de deux ans avec l’équipe professionnelle KMC EKOÏ SR Suntour, l’Almatois était en quête d’une nouvelle équipe. En entrevue téléphonique, le longiligne vététiste avoue qu’il se sent soulagé d’avoir pu régler ce dossier.

« Effectivement, je me suis demandé si ça allait aboutir. Il était tard pour trouver une équipe, car les gens règlent habituellement ça à l’automne. On avait envisagé différentes options et projets. Entre-temps, j’ai continué à m’entraîner avec sérieux durant les camps d’entraînement de l’équipe nationale, même si je ne savais pas avec quelle équipe j’allais courir. »

L’Almatois est en pays de connaissance avec sa nouvelle formation. Marc-André Fortier fait son entrée en classe Élite. Il se joindra donc à Léandre et à Félix Belhumeur cette saison. Raphaël Auclair et Philippe St-Laurent représenteront l’équipe chez les U23 tandis que Vincent Thiboutot évoluera chez les juniors. Quant à Mathieu Bélanger-Barette, il sera de retour principalement sur le circuit longue distance.

Le fait de courir au sein d’une équipe québécoise plutôt qu’européenne constitue aussi un bel atout à ses yeux. « Ce sera intéressant parce que ce sont tous des gens que je connais déjà pour les avoir côtoyés sur les circuits provincial et national et même au sein de l’équipe nationale. La plupart (des membres de l’équipe) proviennent de la région de Québec. Je pense que ce sera un beau mélange », avance Léandre qui fera probablement office de leader.

L’an dernier, l’Almatois avait eu l’occasion de travailler avec Fortier et Auclair aux Championnats du monde. « Ils m’avaient beaucoup aidé en reconnaissance de parcours. Ce sont des coureurs qui se débrouillent bien techniquement et on est capable de s’entraider. C’était quelque chose que je recherchais (dans une équipe) », souligne-t-il avec entrain.

Année cruciale

Le trio prévoit d’ailleurs prendre part aux US Cup en Californie et à la Coupe Canada de Victoria, en Colombie-Britannique, en plus de toutes les étapes du circuit de la Coupe du monde. En cette année préolympique, les vététistes ont déjà un aperçu des critères qui serviront à sélectionner les athlètes qui prendront part aux Jeux de 2020.

Ainsi, la Coupe du monde #3 (juillet) donnera le coup d’envoi de la course aux résultats pour la sélection olympique. « On a six courses en Coupe du monde pour se faire valoir, dont cinq cette année. Il y a les quatre coupes du monde et les Championnats du monde qui auront lieu au Mont-Sainte-Anne, ainsi que la Coupe du monde d’ouverture l’an prochain, à Nove Mesto en République tchèque », énumère Léandre.

Parmi les critères de sélection, les athlètes devront réussir un top-5 au Championnat du monde au Mont-Sainte-Anne et un top-16 en Coupe du monde. Des objectifs que l’Almatois a confiance d’atteindre. « Je suis capable de le faire et je pense que je suis sur la bonne voie pour le réussir », assure celui qui continuera son association avec son entraîneur Jude Dufour.

Léandre envisage la saison avec optimisme, même s’il ne disposera pas des mêmes moyens qu’avec l’équipe professionnelle. « Notre équipe a quand même tout ce qu’il faut pour performer », soutient-il.

L’Almatois compte se servir des US Cup comme préparation et souhaite prendre part à plusieurs courses, en début de saison, pour accumuler de précieux points UCI. Évidemment, le vététiste peut encore compter sur l’appui de son milieu pour sa quête olympique de 2020, notamment Ville d’Alma, dont on peut voir le logo sur son casque, Alma Acura, qui lui fournit un véhicule pour ses déplacements, UltraViolet, qui lui fournit des services de qualité.