L’athlète almatois Léandre Bouchard s’est offert une septième position, samedi, alors qu’il prenait part, en classe Élite, à l’épreuve cross-country olympique disputée dans le cadre des Championnats panaméricains présentés à Aguascalientes au Mexique.

Léandre Bouchard septième

L’Almatois Léandre Bouchard (Pivot Cycles-OTE) a pris le 7e rang de la catégorie Élite à l’issue de l’épreuve cross-country olympique tenue samedi, dans le cadre des Championnats panaméricains présentés à Aguascalientes au Mexique.

L’Olympien a réussi un temps de 1h28mn55. Soulignons la victoire du Québécois Raphaël Gagné, qui a franchi l’arrivée avec un chrono de 1h25mn47. Sur sa page Facebook, Léandre s’est dit satisfait de sa constance depuis le début de la saison.

« Une bonne course qui s’inscrit dans la régularité de ma campagne printanière, avec de bons points UCI en banque. Je ne peux passer sous silence le tour du chapeau de mon ami Raphaël Gagné qui est le nouveau champion panaméricain ! », ajoute celui qui a travaillé avec son compatriote durant la course.

Avant de mettre la main sur l’or samedi, Gagné avait remporté les médailles d’argent en 2013 et le bronze en 2014. « Je suis extrêmement heureux de cette victoire », a déclaré Gagné. « Je suis arrivé deuxième, à neuf secondes de la victoire en 2013 et à une minute de la médaille de bronze en 2014. Aujourd’hui, j’ai enfin réussi. J’aimerais remercier l’équipe nationale canadienne de m’avoir soutenue ici et lors de certaines courses clés. C’est difficile de ne pas avoir d’équipe en ce moment, et l’Équipe du Québec m’a également aidé lors de certaines courses. Je suis vraiment heureux de pouvoir y arriver par moi-même, mais je suis particulièrement reconnaissant envers eux. »

Évoluant dans la catégorie des moins de 23 ans, Quinton Disera a conclu au sixième rang.

Tenus à 2000 mètres d’altitude, les championnats panaméricains ont offert de précieux points de classement UCI aux qualifications olympiques des Jeux de 2020. Bonne nouvelle, les six Canadiens en action se sont classés parmi les 10 meilleurs de leurs courses respectives.

Pendrel, 4e

Catharine Pendrel a été la meilleure Canadienne chez les femmes élite, terminant quatrième d’une course menée de bout en bout par la championne du monde Kate Courtney (USA).

Pendrel, médaillée de bronze olympique en 2016, faisait partie du groupe de quatre coureuses qui ont devancé le reste du peloton et elle est passée près du podium. La championne canadienne, Emily Batty, a terminé sixième et Sandra Walter neuvième.

« Le parcours était difficile avec la chaleur et l’altitude du désert, mais nous avions un plan solide et tout le monde a très bien exécuté », a indiqué Jeff Ain, responsable de l’équipe canadienne dans un communiqué. « Raph a montré des compétences tactiques exceptionnelles et Catharine était très près de la médaille de bronze. Tout le monde a terminé parmi le top-10 malgré le haut niveau de compétition. »