L’Almatois Léandre Bouchard (à gauche) a ravi la deuxième place à l’épreuve marathon de la course par étapes de l’île de Kos en Grèce. Il a terminé à 59 secondes du champion du monde de la discipline, le Colombien Hector L. Paez Leon et devancé le Suisse Alexandre Bulmer.

Léandre Bouchard se hisse au 2e rang

L’Almatois Léandre Bouchard s’apprête à terminer sa saison de vélo de montagne en beauté. Prenant part à la course par étape sur l’île de Kos (S1), en Grèce, le coureur de l’équipe Pivot Cycles-OTE a en effet conclu l’épreuve marathon de 70 km au deuxième rang en un temps de 3 h 15mn37, à 59 secondes à peine du vainqueur, le Colombien Hector L. Paez Leon (3 h 14mn38), champion du monde de la discipline.

Avec une 4e place au prologue et cette deuxième place au marathon, Léandre occupe le 2e rang au classement général. Samedi, il prendra part à l’épreuve cross-country pour ensuite clore sa saison 2019 par l’épreuve ‘‘short track’’ dimanche, qui est l’une de ses forces. Ses succès lui permettent d’engranger de précieux points pour le classement UCI. « Super content d’aller chercher cette 2e place sur le marathon, l’étape reine ! Pas gênant de finir à une minute du champion du monde marathon ! J’occupe également la 2e place au général ! Place au cross-country (samedi) ! », a commenté l’Almatois sur sa page Facebook.

Son entraîneur Jude Dufour est fier de son protégé. « Léandre est vraiment content (de sa course) parce que la semaine dernière, il a manqué son coup au marathon. Il n’était pas dans une bonne journée. C’est dommage parce qu’il était semé #3 et il a fini sixième au général parce que ce sont des temps qui s’accumulent. Cette fois-ci, il a fini deuxième, à une minute du vainqueur et est deuxième au classement général. Il m’a dit qu’il avait de super bonnes jambes et qu’il était vraiment en forme. Il a même été surpris (de son résultat) parce qu’il y a plusieurs bons coureurs du top-20 mondial qui sont présents », note Jude Dufour.

Cette course à étapes peut donner jusqu’à 120 points UCI au vainqueur. « On espère qu’il fasse un top-3. Ça s’annonce bien en espérant qu’il n’aura pas de malchance », ajoute Jude Dufour.

Ces épreuves en sol européen sont importantes pour permettre aux coureurs d’améliorer leur classement mondial. Les Europeéns sont d’ailleurs très présents dans ces courses. Avec l’épreuve de la semaine dernière, l’Almatois a amassé 45 points UCI sur une possibilité de 80, ce qui lui a permis de faire un bond de la 47e à la 41e place. Une excellente performance en fin de semaine pourrait lui assurer une participation aux épreuves de ‘‘short track’’ en Coupe du monde 2020. « Léandre a faim de ces points. Il n’est pas allé en Grèce pour amasser des miettes », souligne Jude Dufour.