Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Grand soulagement pour Léandre Bouchard qui pourra se concentrer pleinement sur les Jeux de Tokyo 2021 et les Jeux de Paris 2024 grâce à un soutien financier majeur de Foresco Holding pour les quatre prochaines années. L’olympien est fier et heureux d’être associé à l’entreprise régionale basée à Larouche et à son généreux PDG, Steeve Hobbs.
Grand soulagement pour Léandre Bouchard qui pourra se concentrer pleinement sur les Jeux de Tokyo 2021 et les Jeux de Paris 2024 grâce à un soutien financier majeur de Foresco Holding pour les quatre prochaines années. L’olympien est fier et heureux d’être associé à l’entreprise régionale basée à Larouche et à son généreux PDG, Steeve Hobbs.

Léandre Bouchard reçoit un appui financier majeur de Foresco Holding

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Pour un athlète de haut niveau, l’argent reste le nerf de la guerre pour se développer à son plein potentiel en vue des Jeux olympiques. Fleuron canadien du vélo de montagne, l’Almatois Léandre Bouchard pourra désormais profiter d’une paix d’esprit certaine pour les quatre prochaines années grâce à un appui financier majeur de l’entreprise régionale Foresco Holding, basée à Larouche.

Joint mardi, l’athlète de 28 ans avait un peu de misère à croire qu’il ne rêvait pas, lui qui pourra se concentrer pleinement sur les Jeux de Tokyo 2021 et de Paris 2024. «C’est un soutien significatif qui va faire une réelle différence», assure l’olympien qui ne connaissait pas personnellement son mécène.

«C’est un appui qui fera une grande différence pour moi. Ça va me permettre de m’octroyer des services plus qu’adéquats sur toutes les courses que je souhaite faire», explique celui qui devait parfois faire des choix pour rester dans le budget. «Foresco Holding voulait vraiment faire la différence pour m’offrir un soutien professionnel et m’amener à un autre niveau, parce qu’au niveau élite, ce sont souvent les petits détails qui font la différence. Je suis souvent amené à compétitionner à l’extérieur et c’est assez coûteux d’avoir du soutien à ces compétitions. J’ai un bon appui de mon équipe (Pivot Cycles-OTE) une bonne partie du temps, mais avec le soutien de Foresco Holding, je vais pouvoir être tout le temps bien entouré. Ils sont vraiment là pour les bonnes raisons et m’aider. C’est super! J’en parlais à ma copine et je lui disais pince-moi!», avoue celui qui a choisi de mettre en veilleuse sa carrière d’enseignant en éducation physique pour se consacrer à temps plein à son sport.

Meilleur à venir

Cette belle marque d’encouragement enlève bien des soucis à l’Almatois. «Ce qui est beau dans ce partenariat, c’est que ça m’amène à un niveau professionnel. C’est vraiment soulageant et encourageant de voir quelqu’un qui croit autant en moi. Tout comme moi, il croit lui aussi que mes meilleures années sont à venir. Je vais pouvoir me consacrer à mon sport vraiment à 100 % avec beaucoup moins de tracas pour mon développement et pouvoir choisir le meilleur pour moi également», souligne Léandre Bouchard, plus motivé que jamais par cet important coup de pouce financier et la confiance témoignée.

Grâce au soutien financier de Foresco Holding, l’Almatois Léandre Bouchard pourra bénéficier de tout le support financier, technique et humain dont il aura besoin pour atteindre son plein potentiel en vélo de montagne.

L’entreprise Foresco Holding s’est engagée à soutenir l’Almatois pour quatre ans, ce qui comprend la fin du présent cycle olympique et celui des Jeux de Paris. Léandre s’occupera lui-même de la gestion de ce soutien financier qui lui servira essentiellement à s’entourer adéquatement et à participer aux différents événements de vélo de montagne d’ici les Jeux de 2024.

«Léandre est un jeune homme qui performe en vélo de montagne et qui vise à participer aux deux prochains Jeux olympiques qui se dérouleront à Tokyo cet été et à Paris à l’été 2024. Pour atteindre un objectif aussi ambitieux, les athlètes ont besoin de soutien financier afin de leur permettre de participer à plusieurs compétitions internationales», a rappelé Steeve Hobbs, fondateur et PDG de l’entreprise oeuvrant dans les créneaux de la foresterie et du génie civil.

Faire la différence

Chaque année, Léandre Bouchard doit participer à plus de 20 compétitions sur le circuit international. D’ailleurs, il devra prendre part aux deux premières coupes du monde qui auront lieu en Allemagne et en République tchèque au début mai, lesquelles servent de sélections olympiques. Pour mettre la main sur son billet pour Tokyo, l’Almatois devra se classer parmi les six premières positions dans l’une ou l’autre de ces deux rendez-vous cruciaux. «Je suis confiant qu’il y parviendra, car Léandre est extrêmement doué, déterminé et discipliné», a soutenu M. Hobbs qui est bien connu aussi dans le monde du rallye automobile où il s’est distingué par le passé.

«Léandre a déjà réalisé de grands exploits avec des moyens financiers modestes, puisqu’il a participé aux Jeux olympiques de Rio en 2016 et qu’il a déjà atteint le 16e rang mondial, ce qui est tout à son honneur, rappelle M. Hobbs dans un communiqué. «Il est rendu à un autre niveau et veut atteindre d’autres objectifs dans son sport. Nous avons la chance d’avoir un athlète de haut niveau chez nous, qui a le potentiel d’atteindre à nouveau les Jeux olympiques. L’idée de Foresco Holding derrière cet engagement comme partenaire financier est tout simplement d’aider à faire la différence», fait valoir l’homme d’affaires avec enthousiasme.

Ce dernier ajoute qu’en plus, Léandre constitue un excellent modèle pour les jeunes et les valeurs de l’olympien rejoignent celle de l’entreprise.

Préférant ne pas dévoiler le montant qui sera alloué au cours des quatre prochaines années, le propriétaire de Foresco Holding précise que le but de ce soutien est de s’assurer Léandre puisse bénéficier de toute l’aide dont il a besoin, tant sur le plan financier, technique et humain, afin qu’il puisse se présenter dans les conditions maximales pour pouvoir réaliser ses ambitions olympiques.