Malgré un bris mécanique dès le début de la course, l’Almatois Léandre Bouchard (Cycles Pivot-OTE) a réussi une spectaculaire remontée pour conclure au 39e rang, à l’issue de la Coupe du monde de vélo de montagne cross-country tenue à Nove Mesto, en République tchèque.

Léandre Bouchard limite les dégâts

Décidément, les pistes de vélo de montagne de l’Europe font la vie dure à l’Almatois Léandre Bouchard. Après avoir été retardé par une crevaison la semaine dernière en Allemagne, voilà que le porte-couleurs de l’équipe Cycles Pivot-OTE a dû se surpasser pour prendre le 39e rang au classement général des seniors élite, dimanche, à Nove Mesto, en République tchèque. Du même coup, il a signé la meilleure performance canadienne.

Le longiligne vététiste a en effet dû composer avec un bris mécanique dès le départ de l’épreuve de cross-country olympique de la Coupe du monde de vélo de montagne à Nove Mesto, le forçant à s’arrêter dans la zone de réparation moins d’une minute après le coup de départ.

« Sur le départ, ma roue a accroché celle d’un autre concurrent, ce qui a cassé un de mes rayons et a créé une crevaison en perçant mon fond de jante. Après un changement de roue avant rapide, je suis reparti complètement dernier sur les 130 concurrents. Après la boucle de départ, où j’ai été bloqué, j’avais de bons temps dans les tours. J’ai fait une super remontée, je me suis concentré sur ma progression et j’ai donné le meilleur de moi-même. Je suis vraiment satisfait de l’effort que j’ai mis, et la forme était bonne », a indiqué Bouchard à Sportcom.

« Un résultat honnête, mais surtout une performance solide ! Très content d’avoir été sur l’offensive toute la course », a-t-il commenté sur sa page Facebook.

Un grand coup

L’Almatois a conclu au 39e rang, à 6min15 du gagnant, le Néerlandais Mathieu Van Der Poel, qui a réalisé un temps de 1 h 21min54. « C’est une grande prestation et sincèrement, ça démontre une force de caractère et surtout une force de concentration hors pair », a résumé son entraîneur, Jude Dufour, qui a suivi la course via la retransmission de Red Bull TV.

« Ça aurait été facile de jeter l’éponge. Ça ne va pas bien quand tu te ramasses 130e quand tu vises un top-20. C’est donc la marque d’un grand champion (de se relever ainsi). Selon ses quatre derniers temps au tour, il faisait des temps dans le top-20 par rapport au premier. Il avait les jambes pour réussir un top-20, et c’est malheureux qu’il n’ait pu le donner. Mais c’est toute une remontée. Il était vraiment fort mentalement et très présent. On les habilite à penser comme ça. C’est encourageant ! Il a joué de malchance, mais on garde encore notre objectif de mettre la main sur la place disponible pour les Jeux olympiques », a-t-il conclu.

Les Canadiens Andrew Lesperance et Peter Disera ont respectivement terminé 42e et 49e. Également en action, le Victoriavillois Marc-André Fortier et le Québécois Raphaël Gagné ont pris respectivement les 94e et 109e échelons, après avoir été stoppés avec deux et trois tours à faire.

Chez les dames, l’Américaine Kate Courtney a remporté l’épreuve élite féminine devant l’Australienne Rebecca Ellen McConnell (+36 secondes) et la Canadienne Haley Smith (+42 secondes). Cindy Montambault de Val-David (+11min01) a terminé 51e alors que l’Almatoise Rebecca Beaumont a pris le 60e échelon avec un tour à faire.

Chez les moins de 23 ans, le Québécois Raphaël Auclair (66e) et le Félicinois Victor Verreault (96e) ont pris part au volet masculin.

Coupe Canada

Léandre Bouchard sera de retour au pays à temps pour enchaîner avec les deux prochaines étapes du circuit Coupe Canada, qui auront lieu à Baie-Saint-Paul et à Sherbrooke, au cours des deux prochains week-ends.

« J’ai hâte de courir au Québec. J’aimerais remporter ma première Coupe Canada à Baie-Saint-Paul. Je pense que je suis capable. J’ai été surpris d’être le premier Canadien (dimanche) malgré ce qui m’est arrivé. J’ai l’intention d’aller chercher des points UCI pour améliorer mon classement sur la grille de départ, car je savais qu’en début de saison, je serais plus loin que ce que je souhaitais », d’indiquer Bouchard.