Léandre Bouchard fait coup double

Léandre Bouchard est en mission pour sa sélection en vue des Jeux olympiques de Tokyo 2020 et il a encore clairement affiché ses couleurs, en fin de semaine, dans le cadre de la deuxième étape de la Coupe Canada tenue à Baie-Saint-Paul. L’Almatois a fait coup double en remportant le critérium (short track), vendredi soir, en plus de s’imposer à nouveau samedi, en gagnant l’épreuve du cross-country olympique, récoltant ainsi une belle provision de précieux points UCI.

Samedi, le longiligne représentant de l’équipe Cycles Pivot-OTE a bouclé les 31,30 km du parcours de la classe senior Élite en 1h39mn42, avec 1mn16 d’avance sur son coéquipier, Raphael Auclair. Son principal rival, Andrew L’Esperance (Nouvelle-Écosse), complète le podium. De retour d’Europe depuis lundi soir, le Jeannois a dû rapidement retrouver ses repères. « Je suis très content de ma fin de semaine. J’avais senti, lors du short track, que j’avais un peu d’avance et je suis content de l’avoir concrétisé samedi, au cross-country », a-t-il commenté lorsque joint dimanche.

Même s’il n’est revenu d’Europe que lundi soir, Léandre Bouchard (Cycles Pivot-OTE) a su tirer profit de ses forces et de ses habiletés de pilotage pour remporter le critérium et le cross-country olympique en fin de semaine, dans le cadre de la Coupe Canada tenue à Baie-Saint-Paul.

L’Almatois était en terrain connu, à Baie-Saint-Paul, même si sa dernière prestation sur le parcours remontait à 2016, dans le cadre des championnats canadiens. « J’y suis quand même allé à quelques reprises parce que je connais le coin et que c’est près de chez nous », mentionne celui qui a su tirer avantage de ses forces sur ce type de parcours.

« C’est quand même un parcours qui est long et très technique. (...) Le terrain très naturel de Baie-Saint-Paul rendait la tâche plus ardue à la reconnaissance, mais en même temps, je pense que c’était à mon avantage parce que ça laissait plus place à du pilotage plus instinctif. Je me débrouille bien là-dedans et j’ai de bonnes habiletés techniques. J’ai donc pu bien les exploiter ce week-end », a fait valoir Bouchard qui poursuit sur une bonne lancée, lui qui a été le meilleur Canadien à la Coupe du monde de Nove Mesto en République tchèque.

« Je suis arrivé (à Baie-Saint-Paul) avec une belle confiance, mais ça faisait longtemps que je courais après une première victoire en Coupe Canada. Être favori est une chose, mais gagner en est une autre. J’ai enfin réussi à aligner toutes les planètes pour concrétiser une victoire en classe Élite. »

Premier rang

Avec sa victoire de samedi et sa 3e place à Bear Mountain (C.B.), première étape tenue à la fin mars, Léandre Bouchard s’installe au premier rang du circuit national. Il se présentera donc à Sherbrooke samedi prochain avec le maillot du meneur. L’Almatois sera aussi en terrain connu à Sherbrooke, un site qui lui rappelle d’excellents souvenirs puisque c’est là qu’il avait réussi un triplé d’or dans le cadre des Jeux du Canada, en 2013. Le rendez-vous de Sherbrooke sera un peu moins payant en points UCI, mais pour Léandre, « on ne peut passer à côté d’une belle course comme ça quand c’est au Québec! »

Vainqueur du critérium vendredi, l’Almatois Léandre Bouchard a remis ça, samedi, en remportant l’épreuve de cross-country à Baie-Saint-Paul, dans le cadre de la 2e étape de la Coupe Canada. En plus de sa victoire, Léandre (au centre) a pu célébrer samedi avec son coéquipier de Cycle Pivot-OTE, Raphaël Auclair, qui a pris le 2e rang (2e à partir de la gauche).

Deux jeunes vététistes de la région étaient aussi en lice chez les seniors Élite, samedi. William Maltais Pilote (Cyclone d’Alma) et Victor Verreault (Vélo2Max) ont respectivement hérité de la 41e et de la 43e position.

Élite féminin

En senior Élite féminin, l’Almatoise Rébecca Beaumont a conclu l’épreuve de 25,04 km en 12e position, +12 mn50 par rapport à la gagnante, Jenn Jackson (AWI Racing) en 1h32mn20. La Saguenéenne Anne-Julie Tremblay (Cyclone d’Alma) a pour sa part obtenu le 16e rang (+15 mn42). Vendredi, Beaumont avait connu une bonne course en terminant 6e, tandis que Tremblay avait conclu en 9e place.

Chez les juniors Expert, les porte-couleurs du Cyclone, Laurence Levesque et Sabrina Lindsay ont respectivement pris les 13 et 14e positions à l’issue de l’épreuve de 18,78 km remportée par Emilly Johnston (Pendrel Racing) en 1h14mn02.