Samedi, Léandre Bouchard (#14) a pris part à l’épreuve short track de Vail Lake, en Californie, où il a pris le 11e rang après un petit manque d’énergie au dernier tour.

Léandre Bouchard écourte son programme dans l’Ouest

Alors qu’il s’enlignait pour connaître un excellent début de saison, l’Almatois Léandre Bouchard devra poursuivre une partie de sa préparation à la maison puisque l’Union cycliste internationale (UCI) a suspendu tous les événements prévus à son calendrier dans les territoires identifiés à risque par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Ainsi, l’épreuve cross-country de Vail Lake en Californie, à laquelle Léandre devait participer dimanche, a été annulée. L’Almatois a donc dû changer ses plans, lui qui se proposait de participer aux courses de Vail Lake et de Bonelli pour ensuite se rendre en Colombie-Britannique et prendre part à la première étape de la Coupe Canada, à Bear Mountain. L’olympien rentrera plutôt à la maison mardi et sera en isolement volontaire pour 14 jours.

Joint dimanche, son entraîneur Jude Dufour assure que son protégé n’est pas découragé par la situation, « parce qu’on est tous dans le même bateau, fait-il valoir. Oui, c’est un peu décourageant pour tout le monde du sport en général. La seule chose que Léandre peut faire, c’est de se remettre à l’ouvrage. [...] Les espoirs de se qualifier (pour les Jeux de Tokyo) sont encore bien présents. »

Bien placé

Pour l’instant, Léandre, qui pointe au 16e rang du classement mondial, son meilleur en carrière, est en bonne position. L’Almatois peut aussi s’estimer chanceux, car il a pu participer à des épreuves en Espagne, où il a remporté la dernière étape de l’Andalucía Bike Race, pour finir troisième au classement général final. Il a aussi remporté, pour une troisième année consécutive, la Traversée du lac Saint-Jean à vélo avant de s’envoler pour la Californie, où il a tiré son épingle du jeu jusqu’à ce que l’UCI mette tous les événements sur pause.

En effet, l’UCI a adopté une série de mesures restrictives qui visent à « assurer au maximum la sécurité sanitaire des individus concernés par les événements cyclistes et l’équité sportive entre les participants. » Les classements pour toutes les épreuves figurant au calendrier international de l’UCI sont gelés à partir du 15 mars, et ce, jusqu’à nouvel ordre, ou à tout le moins jusqu’au 3 avril.

À compter de mardi, Léandre Bouchard sera en isolement et reprendra son entraînement à la maison, via le programme Swift. Son entraîneur n’avait pas prévu de la musculation en salle, donc ce ne sera pas un problème. Et dès que le temps le permettra, il roulera en Fatbike et en vélo de montagne avec le club Cyclone.

La sélection canadienne se terminera à Novo Mesto, en Slovénie, en mai, mais tout peut changer. Le Canada n’a toujours qu’une seule place disponible pour la discipline du vélo de montagne cross-country aux Jeux de Tokyo. Ce sera donc à suivre !