Léandre Bouchard (au centre) a répondu aux attentes en remportant le championnat québécois de cross-country olympique en vélo de montagne.
Léandre Bouchard (au centre) a répondu aux attentes en remportant le championnat québécois de cross-country olympique en vélo de montagne.

Léandre Bouchard champion québécois

Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
Il était le favori et il a livré la marchandise. L’Almatois Léandre Bouchard a survolé les pistes du mont Saint-Anne, samedi, pour conserver son titre de champion québécois de cross-country olympique en vélo de montagne. Le Félicinois Victor Verreault a pour sa part terminé cinquième. L’autre représentant régional, William Maltais-Pilote, a pris le 13e rang.

Pour l’olympien Léandre Bouchard, il s’agit d’un cinquième titre consécutif. Il a cependant eu chaud puisque son coéquipier chez Pivot Cycles — OTE Marc-André Fortier, est resté avec lui jusqu’au cinquième et dernier tour, avant de perdre 13 secondes sur le champion dans les derniers kilomètres. Leur coéquipier Raphaël Auclair a complété le podium.

Pour l’entraîneur de Léandre Bouchard, Jude Dufour, ce résultat n’est rien de moins que celui attendu. « Pour Léandre, ce fut dans la normalité des choses. Il est toujours en excellente forme et il sera certainement prêt pour les coupes du monde à venir. Il a encore démontré ce niveau d’excellence ce week-end. »

Pour sa part, Léandre Bouchard a souligné le niveau élevé de la compétition cette année. « Dans le début des années 2000, on a eu la chance de voir une athlète comme Marie-Hélène Prémont, mais voir deux olympiens présents dans le cadre des Championnats québécois, c’est du jamais vu », a souligné Bouchard à l’issue de la course en faisant référence à son compatriote Raphaël Gagné et lui même.

Verreault encore costaud

De son côté, le jeune Victor Verreault du club Vélo 2 Max de Saint-Félicien a encore une fois démontré qu’il allait être un des favoris dans les prochaines années. À 21 ans, il a pris la cinquième place samedi, à un peu plus de quatre minutes de Bouchard, mais à moins de deux d’un podium. « C’est une très belle performance. Sa cinquième position est une place de choix pour Victor et c’était le but visé », a souligné son entraîneur Alexandre Villeneuve-Gagné.

Dimanche, il a été phénoménal dans l’épreuve du contre-la-montre en remportant la compétition chez les élites. Il a profité de l’absence de l’équipe Pivot Cycles — OTE pour faire un excellent résultat dans cette cinquième tranche de la Coupe du Québec.

Les régionaux s’illustrent aux provinciaux

Plusieurs vététistes de la région ont signé leur meilleur résultat en carrière ce week-end, de quoi réjouir Jude Dufour. « C’est une des éditions les plus satisfaisantes depuis plusieurs années. Presque tous les athlètes ont réussi leur meilleure prestation de l’année, voire même de leur carrière. »

C’est le cas de William Maltais-Pilote et de sa 13e position chez les élites. « À mon avis, je pense qu’il s’agit de la meilleure prestation de William sur le circuit provincial. Il est encore très jeune pour cette catégorie et on peut penser qu’il y aura une courbe de progression dans son cas dans les prochaines années. Bref, je suis très content de sa prestation », a estimé Jude Dufour. Maltais-Pilote a pris le neuvième rang du contre-la-montre dimanche.

Chez les femmes élites, une seule athlète de la région prenait le départ, soit la cycliste du club Cyclone d’Alma Laurence Lévesque. Elle a terminé en 11e place. « C’est une performance satisfaisante considérant le calibre de ses adversaires. Elle est dans l’élite chez les femmes et c’est une des plus jeunes. Le saut de junior expert à sénior est une étape importante dans la carrière de nos athlètes », a fait valoir M. Dufour. Lévesque a continué sur sa lancée dimanche, elle aussi en entrant dans le top-10 avec la neuvième position.

Chez les juniors experts, Samuel Potvin (Cyclone) a également fini 11e. Chez les cadets, Étienne Girard (Cyclone) et Alexis Mailloux (Cyclone) ont respectivement terminé 11e et 14e de leur catégorie.

Du côté féminin, Marie-Philip Bolduc (Cyclone) a été impressionnante avec une belle 5e position chez les cadets.