Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Après une dernière course préparatoire en Suisse, le vététiste d’Alma, Léandre Bouchard (à gauche), en compagnie de Mike Carrigan (soutien durant la course), se prépare pour le dernier droit pour l’obtention de l’unique billet disponible pour les Jeux olympiques de Tokyo de l’épreuve cross-country.
Après une dernière course préparatoire en Suisse, le vététiste d’Alma, Léandre Bouchard (à gauche), en compagnie de Mike Carrigan (soutien durant la course), se prépare pour le dernier droit pour l’obtention de l’unique billet disponible pour les Jeux olympiques de Tokyo de l’épreuve cross-country.

Léandre Bouchard 16e avant la première Coupe du monde

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
À une semaine de la première étape de la Coupe du monde de vélo de montagne en cross-country olympique, l’Almatois Léandre Bouchard a pris part à une dernière course préparatoire à Leukerbad, en Suisse, où il a conclu au 16e rang, pour signer la troisième meilleure performance canadienne de la PROFFIX Swiss Bike Cup Serie, dimanche. Deux jeunes loups, Sean Fincham et Carter Woods, tous deux de l’équipe Norco Factory Team, ont respectivement pris les 3e et 4e places de l’épreuve de sept tours remportée par le Britannique Thomas Pidcock, 21 ans, en 1h26mn57.7.

Selon Jude Dufour, entraîneur de Léandre, ce dernier s’est dit satisfait de sa bataille dans un peloton relevé, «mais nous demeurons sur notre appétit!», souligne Jude Dufour. Le mentor avait indiqué que l’objectif de cette course préparatoire est de faire en sorte que Léandre atteigne le sommet de sa forme pour les deux premières étapes de la Coupe du monde qui auront lieu les 8 et 9 mai à Albstadt en Allemagne ainsi que les 15 et 16 mai à Nove Mesto en République tchèque.

« Il a effectué un excellent départ et il a même roulé en avant (6e après un tour, 11e après deux). Il était dans le groupe des meneurs jusqu’à la douzième minute! Mais bon, nous demeurons toujours optimistes pour les deux vraies courses en Coupe du monde! Il faut sortir un lapin du chapeau cependant! Oui il est capable d’en sortir une méga (performance), mais on est resté sur notre appétit aujourd’hui», a indiqué Jude Dufour via Messenger.

L’organisation de la PROFFIX Swiss Bike Cup offrait de belle installations dans un magnifique décor pour le départ de la course de vélo de montagne en cross-country olympique à Leukerbad en Suisse. Une dernière course préparatoire avant les coupes du monde pour Léandre Bouchard et les autres prétendants qui bataillent pour l’unique place aux Jeux de Tokyo.

Par contre, avec un temps de 1h33mn57.9, le porte-couleurs de l’équipe Pivot Cycles-OTE a devancé ses principaux prétendants. Champion canadien en titre en classe Élite, Peter Disera (Norco Factory Team), a pris le 26e rang avec un chrono de 1h35mn09.6. Quant à Andrew L’Esperance (Norco Factory Team), il a conclu au 38e rang avec un temps de 1h38mn01.2. Tout ce beau monde convoite la seule place disponible du Canada pour les Jeux olympiques de Tokyo et ce sont les deux premières étapes de la Coupe du monde qui font office de sélection.

Entre les deux s’est glissé le cadet de Peter Disera, Quinton (Norco Factory Team), avec un temps de 1h37mn46.9 pour la 36e position. Enfin, le Québécois Raphaël Auclair (Pivot Cycles-OTE) a pris le 49e rang.

Mentionnons que Sean Fincham avait réussi un podium en 2019 en Coupe du monde avec une 3e place chez les U23. Cette année, l’athlète de 22 ans de Squamish, en Colombie-Britannique, fait son entrée en classe Élite. Durant la course, il s’est installé au 3e rang à partir du 5e tour pour filer jusqu’à l’arrivée. Il sera à surveiller même s’il risque de partir très loin sur la ligne de départ en raison du peu de points UCI, explique Jude Dufour.

Quant à Carter Woods, 19 ans, de Cumberland en Colombie-Britannique, il en est à sa deuxième année chez les U23. L’an dernier, aux Championnats du monde, il avait conclu au 15e rang. Dans son cas, ça augure très bien pour la relève du vélo de montagne canadien et il fait partie des espoirs à surveiller.