Les Couguars se sont inclinées devant les Gaillards, samedi après-midi, au Cégep de Jonquière.

Le titre va aux Gaillards

Les Gaillards du Cégep de Jonquière ont récolté le titre de championnes de conférence Nord-Est de volleyball féminin, samedi après-midi. Les joueuses ont vaincu les Couguars de Chicoutimi en deux manches.

Le Championnat de conférence Nord-Est se tenait samedi, au Cégep de Jonquière. La bonne semaine d’entraînement des filles des Gaillards aura été salutaire, puisqu’elles l’ont remporté par deux manches de 25-12 et 25-23. 

Les huit meilleures équipes féminines de la conférence Nord-Est du RSEQ de volleyball se disputaient le titre de championne tout au long de la journée, soit les Couguars du Cégep de Chicoutimi, les Diablos du Cégep de Trois-Rivières, les Élans du Cégep Garneau, les Faucons du Cégep de Lévis-Lauzon, les Gaillards du Cégep de Jonquière, les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe, les Titans du Cégep de Limoilou et les Volontaires du Cégep de Sherbrooke.

La troupe jonquiéroise est sortie grande vainqueure du tournoi, qui se terminait en fin d’après-midi.

Chicoutimi et Jonquière se retrouveront maintenant aux Championnats provinciaux collégiaux, qui auront lieu les 7 et 8 avril, au Cégep Garneau, à Québec. 

Au volleyball masculin, les finales de conférence étaient présentées à Saint-Hyacinthe. Les Gaillards ont terminé au troisième rang en vertu d’une fiche de trois victoires et une défaite. Les gars ont d’abord gagné deux manches à zéro contre Granby, avant de perdre deux manches à une contre Limoilou. Ils ont ensuite enchaîné avec des victoires en deux sets contre Trois-Rivières et Lévis-Lauzon, dimanche.

Le championnat provincial aura lieu dans deux semaines, entre les murs du Cégep de Lévis-Lauzon.

Basketball collégial

L’équipe masculine de basketball du Cégep de Jonquière a connu une moins bonne journée que ses consoeurs de volleyball, samedi, dans le cadre du championnat de la conférence nord-est présenté à Chicoutimi. Alors que les Gaillards avaient battu Trois-Rivières par la marque de 93-71 en matinée, les joueurs se sont inclinés devant les Filons de Thetford Mines, toujours invaincus depuis le début de la saison, dans une défaite crève-cœur de 73-71, en demi-finale. 

Les Gaillards sont toutefois rapidement retombés sur leurs pattes, dimanche. Ils ont vaincu les Volontaires du Cégep de Sherbrooke 83-58, avant de battre les Cougars du Collège Champlain Lennoxville 73-68 en finale pour le bronze. Les Filons du Cégep de Thetford ont gagné l’or grâce à une victoire de 74-66 sur les Dynamiques du Cégep de Sainte-Foy.

Avec cette troisième position, les Gaillards se qualifient parmi les quatre meilleures équipes de la conférence nord-est qui prendront part au championnat provincial, dans deux semaines, au Cégep Limoilou.

Finalement, l’équipe de cheerleading des Gaillards du Cégep de Jonquière a terminé cinquième au championnat de conférence. Elle ne s’est donc pas qualifiée pour le championnat provincial, dans deux semaines. Avec Jonathan Hudon

Le Mont-Bélu accueillait la première édition de la Classique de volleyball de neige, samedi, à laquelle pas moins de 70 joueurs ont pris part.

Succès instantané du volleyball sur neige

La première édition de la Classique de volleyball de neige de La Baie a connu un beau succès, samedi, au pied des pentes du Mont-Bélu. Pas moins de 70 joueurs ont participé à l’événement, une première au Québec. 

Le comité organisateur de la Classique de volleyball de plage de La Baie était derrière ce projet original. Éric Girard en avait eu l’idée en septembre dernier. En faisant quelques recherches, le passionné de volleyball avait constaté que ce genre de tournoi n’existait pas encore au Québec. Il a donc visionné plusieurs vidéos de tournois européens, afin de s’inspirer pour cette première classique hivernale. 

« Nous devions avoir une qualité de neige qui ressemble un peu au sable, en été. Le Mont-Bélu a fait une job extraordinaire pour le terrain. Nous avions environ trois à quatre pouces de neige molle, comparativement en été où c’est plutôt deux à trois pouces de sable avant de tomber sur une surface plus dure. L’impulsion est un peu moins grande en hiver, mais c’était absolument fabuleux comme qualité », a affirmé Éric Girard, félicitant au passage tous les membres du comité organisateur de l’événement. 

Au total, 13 équipes de quatre joueurs se sont affrontées.

« On est vraiment, vraiment satisfaits du nombre de joueurs. Tout le monde est reparti enchanté et la température était aussi de notre côté. Nous allons certainement organiser une deuxième édition l’an prochain », a ajouté Éric Girard, visiblement ravi.

Olympiques 

Fait intéressant, le volleyball sur neige tente de se tailler une plage aux programmes olympiques des Jeux d’hiver. En effet, lors de la tenue des Jeux de PyeongChang, un tournoi de volleyball sur neige avait été organisé au jour 6, puisque la discipline rêve d’un avenir olympique.