À la finale des Jeux du Québec à Montréal en 2016, Xavier Mareschal-Hay avait contribué à la conquête de l'or pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean en tennis. Cette fois-ci, c'est en ski alpin que le jeune Chicoutimien met à l'épreuve ses habiletés, même si le tennis demeure sa priorité.

Le Super G remis à vendredi

À la finale des Jeux du Québec à Montréal en 2016, Xavier Mareschal-Hay avait contribué à la conquête de l'or pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean en tennis. Cette fois-ci, c'est en ski alpin que le jeune Chicoutimien met à l'épreuve ses habiletés, même si le tennis demeure sa priorité.
«Pour nous, ce ne sont pas de super conditions parce que, contrairement à ce que les gens peuvent penser, ça nous prend une piste dure comme le ciment, sans neige (pour tenir le Super G)», explique Christian Simard, délégué disciplinaire en ski alpin des Jeux du Québec.
«Quant à la brume, c'est pour cela qu'on a opté pour le slalom, parce qu'on a besoin d'une visibilité moins longue que pour une épreuve de vitesse.» Pour faire face à ce changement de programme, les équipes de bénévoles et le personnel du centre ont dû se virer de bord rapidement. «Nous avons pris la décision mardi, à 14h, de changer l'épreuve et c'est ce qui a fait que nos bénévoles ont dû travailler jusqu'à un peu plus de 23h et qu'ils étaient de retour ce matin à 6h. Il a fallu changer toutes les arrivées et les départs. Nous ferons le slalom géant jeudi et le Super G vendredi parce qu'on annonce un temps plus favorable, une température plus froide et un plancher béton», a-t-il conclu.
Xavier Mareschal-Hay: Du tennis au ski
À la finale des Jeux du Québec à Montréal en 2016, Xavier Mareschal-Hay avait contribué à la conquête de l'or pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean en tennis.
Cette fois-ci, c'est en ski alpin que le jeune Chicoutimien met à l'épreuve ses habiletés, même si le tennis demeure sa priorité. «Je suis en sport-études en tennis, car c'est vraiment mon sport principal. Le ski, je le fais un peu en à côté: c'est un peu mon 2e sport principal.«Je suis peut-être moins bon en ski qu'en tennis, mais je ne suis pas si pire», estime l'athlète de 12 ans qui a une préférence pour le slalom géant. Ses objectifs sont modestes. «Ici, comme je suis à ma première année, j'aimerais être dans la première moitié du classement dans toutes les disciplines.»
Slalom: des résultats satisfaisants
Entraîneur-chef de la délégation régionale et responsable du sport-études en ski alpin à la Polyvalente Arvida, Pierre-Luc Lemieux était fort satisfait des résultats de ses protégés à l'épreuve du slalom présentée au centre Mont-Lac-Vert à Hébertville.
«Historiquement, le Saguenay-Lac-Saint-Jean avait de la difficulté à percer le top-30. Aujourd'hui (mercredi), nous avons huit résultats dans le top-30. De plus, l'une de nos athlètes a réussi deux top-10. C'est un super résultat, car il y a 99 filles», souligne-t-il, enthousiaste.
Évidemment, il est d'autant plus fier de ses troupes que les conditions météo et de pistes étaient difficiles.
«Il a dû neiger 30 centimètres aujourd'hui, mais heureusement, le fond des pistes était dur et l'équipe de piste a dû faire du dérapage (pour taper la neige). Sauf que lorsque les jeunes qui déviaient un peu à l'extérieur de la ligne, ils se retrouvaient dans des bancs de neige et il y avait des chutes», image-t-il pour décrire les importantes accumulations le long du tracé. Le brouillard a aussi compliqué la visibilité des portes.
Chez les filles, on retrouvait 99 athlètes et autant chez les garçons puisque la compétition comptait aussi pour le circuit provincial. 
Cela dit, voici les athlètes qui se sont classés dans le top-30 pour chacune des deux descentes: Justine Laberge de Jonquière, 12 ans, a terminé en 8e et en 6e positions; Léonie Dufour de Chicoutimi a réussi une 12e place; Zéa Marcil de Jonquière a réussi une 19e place et Maude Tremblay d'Alma a obtenu une 25e position.
Chez les garçons, Nicolas Chouinard de Jonquière a réussi une 12e position et Jékim Lanoue de L'Anse-Saint-Jean a signé une 25e et une 15e position.
La compétition reprend jeudi, avec la présentation du slalom géant.