Carl Bouchard quitte ses fonctions de directeur de la Centrale de soutien au recrutement de la LHJMQ.

Le recruteur Carl Bouchard passe le flambeau

Après avoir passé une trentaine d’années à sillonner les arénas du Québec, du Canada et même d’ailleurs, le recruteur chicoutimien Carl Bouchard a décidé de tirer sa révérence. Il délaisse donc ses fonctions de directeur de la Centrale de soutien au recrutement (CSR) de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) ainsi qu’auprès du Programme des moins de 17 ans de Hockey Canada.

Joint quelques minutes après l’annonce du circuit junior majeur, faite par communiqué, Carl Bouchard a indiqué qu’il avait commencé à réfléchir à quitter le monde du hockey. Lors des dernières Assises à Québec, il avait d’ailleurs informé le commissaire, Gilles Courteau, et le directeur des opérations hockey, Pierre Leduc, qu’il s’agissait peut-être de son dernier repêchage.

« Depuis que j’ai été nommé directeur général du Club de golf [de Chicoutimi], ça occupe beaucoup de mon temps, même à la retraite. J’ai aussi une maison en Floride et je veux y aller. Tout ça mis ensemble fait que j’avais moins de temps pour ça », explique le retraité du monde de l’enseignement, qui aurait aimé demeurer associé auprès de Hockey Canada dans le programme des moins de 17 ans.

Mais comme il démissionne de son poste à la Centrale de recrutement de la LHJMQ, il doit également laisser ses fonctions auprès de l’association nationale. Il ira quand même à Calgary à la fin du mois pour le camp estival, ce qui représentera son dernier engagement. Même s’il a déjà été approché par des équipes à la suite de l’annonce, il n’a pas l’intention, pour le moment, de rester associé au hockey comme recruteur.

Carl Bouchard a entamé sa carrière avec le CSR au début des années 90. Il a également travaillé avec les Saguenéens de Chicoutimi à quelques reprises. Lors de son embauche à la tête de la Centrale de soutien au recrutement de la LHJMQ, il était dépisteur-chef et adjoint au directeur général de la formation chicoutimienne. « J’ai fait pas mal ce que j’avais à faire pour quelqu’un qui tripait hockey. J’ai eu l’occasion d’être assistant-DG, d’être dépisteur-chef, directeur-chef, et de travailler pour Hockey Canada. Le tour du jardin est pas mal fait. J’ai d’autres choses à faire pendant l’hiver qui m’intéressent un peu plus et dont je veux profiter », de laisser tomber Carl Bouchard.

« Il a été un leader pour ce groupe de dépisteurs tout au long de son passage avec la ligue », a noté Pierre Leduc, dans un communiqué.

« Il fut une ressource hors pair pour les 18 équipes au cours des cinq dernières années et une personne grandement respectée dans son milieu, a-t-il souligné. Au nom de la ligue, des équipes et en mon nom personnel, je voudrais remercier Carl pour sa contribution, son professionnalisme et sa loyauté envers le CSR et la LHJMQ. »