L’équipe du Québec, composé du Jonquiérois Jean-Sébastien Roy, de Brenda Nicholls, d’Amélie Blais et de Dan deWaard, aspire à réussir une grande performance au Championnat canadien de curling mixte.

Le Québec reste parfait au Championnat canadien de curling mixte

L’équipe du Québec est plutôt à l’aise sur les glaces du Foyer des loisirs d’Arvida. La formation du capitaine Jean-Sébastien Roy, originaire de Kénogami, a conservé sa fiche parfaite après quatre matchs au Championnat canadien de curling mixte, mardi.

Après une victoire de 9-2 face au Nord de l’Ontario en après-midi, les Québécois ont dû faire du temps supplémentaire en soirée, devant les représentants de la Colombie-Britannique. Ils ont finalement gagné 10-9 au neuvième bout, après une fin de match palpitante. Avec une récolte de quatre triomphes, les favoris de la foule peuvent déjà aspirer à passer au prochain tour.

« On joue bien, on a une bonne équipe et on espère être proches à la fin, a exprimé Roy lorsque rencontré après le premier match de la journée. On vise les demi-finales, mais on sait que ça va être difficile, car on affronte toujours des bonnes équipes. »

En plus de Roy, l’équipe du Québec est complétée par Brenda Nicholls, Dan deWaard et Amélie Blais.

Ancien membre du Club de curling de Kénogami, Jean-Sébastien Roy a quitté la région, il y a près de 20 ans, en raison de son travail. Il est aujourd’hui directeur d’école en Outaouais. Il a représenté les couleurs du club de Kénogami à deux reprises au championnat canadien junior.

Chez les seniors, il a participé deux fois au championnat canadien (Brier), en 2004 et 2012. Cette semaine, il participe à un premier Championnat canadien curling mixte et c’est la première fois qu’il agit à titre de capitaine lors d’un événement national. Il vise un premier titre national.

« C’est la première fois qu’on joue ensemble, a soulevé Jean-Sébastien Roy. C’est Amélie qui a lancé l’idée et on a décidé de former une équipe parce que le championnat canadien était au Saguenay. Ensemble, on a beaucoup d’expérience. »

Pour Jean-Sébastien Roy, jouer à un endroit qu’il connaît bien lui rappelle de bons souvenirs, même s’ils ne sont pas nécessairement reliés au curling!

« J’ai joué au hockey ici en tant que gardien de but, donc c’est sûr que c’est spécial, a-t-il mentionné. J’ai la chance de jouer chez nous, devant ma famille. Mes enfants sont ici pour la semaine, mes parents et mes beaux-parents aussi. Tout le monde est là. Les gens me connaissent et c’est l’fun d’avoir l’appui local. »

Le Québec termine la première ronde mercredi avec deux rencontres. La première aura lieu à 14h contre le Nouveau-Brunswick (4-0) et la seconde sera face au Manitoba (3-1), en soirée. Les quatre premières équipes de chacune des deux sections se qualifient ensuite pour la ronde de championnat, durant laquelle elles devront jouer quatre autres matchs, jeudi et vendredi. Les deux meilleures formations de chaque section s’affronteront en demi-finales, samedi, dernière journée du tournoi.

« C’est une longue semaine, on ne gagnera pas le tournoi aujourd’hui, a rappelé le natif de Kénogami. On se prépare pour des matchs serrés. »