Représentant le Québec, Robert Desjardins et ses coéquipiers Amélie Blais, Thierry Fournier et Véronique Bouchard ont été parfaits jusqu’en finale du Championnat canadien de curling mixte. Ils ont concédé la victoire à l’Ontario pour mériter la médaille d’argent.

Le quatuor de Desjardins s'incline en finale

Auteur d’un parcours parfait durant tout le tournoi, Robert Desjardins et ses coéquipiers ont malheureusement échappé l’ultime match, samedi, en grande finale du Championnat canadien de curling mixte tenu à Swan River, au Manitoba. Le quatuor québécois complété par Amélie Blais, Thierry Fournier et Véronique Bouchard a baissé pavillon 7-3 aux mains de la formation ontarienne de Mike Anderson.

Médaillés d’argent, Desjardins et ses coéquipiers avaient pourtant bien amorcé la rencontre, inscrivant deux points dès le premier bout. Leurs adversaires ont répliqué en marquant un premier point au bout suivant. Puis, Desjardins a creusé l’écart à 3-1 à mi-chemin du match. Malheureusement, les Ontariens ont créé l’égalité au sixième bout et ont volé un point au suivant pour filer vers la victoire. Desjardins a bien tenté de réussir une triple sortie très difficile à son dernier tir, mais en vain. C’est donc l’équipe de l’Ontario qui représentera le Canada aux mondiaux.

« C’est sûr que c’est décevant, mais d’un autre côté, c’est difficile d’être déçu avec une fiche de 11 victoires et une seule défaite », souligne le capitaine de l’équipe Québec à l’autre bout du fil dimanche. « La finale a été très serrée et il faut donner crédit à l’Ontario qui a été la seule équipe durant la semaine qui a été en mesure de créer assez d’offensive pour avoir des chances de marquer deux points contre nous. Les autres équipes n’avaient pas assez de constance. (...) Sur 12 parties, on a tiré de l’arrière pendant seulement cinq bouts. De ce nombre, deux étaient contre l’Ontario, soit lors de notre premier match contre eux où ils avaient pris l’avance d’un point et nous sommes tout de suite revenus avec deux points, et au 7e bout de la finale, où j’ai raté un placement, ce qui ne m’était pas arrivé de la semaine. C’était peut-être un peu l’adrénaline parce que de la façon dont on jouait, j’étais conscient qu’en marquant notre point, on serait capable d’aller en supplémentaire avec le marteau », mentionne-t-il, la voix enrouée par la toux. « C’est environ un 16 minutes à oublier. »

Le Chicoutimien croit que la loi de la moyenne s’est appliquée, car lui et ses coéquipiers ont connu de longues séquences de victoires. « Amélie, Véronique et moi avions des séquences de 23-0 avant la grande finale, parce que nous avions joué un tournoi préparatoire. Avec Thierry, c’était 18-0 et moi, personnellement, j’étais dans une série de 29 victoires consécutives (incluant les tournois avec son équipe masculine et avec sa fille Émilie). Au curling, ça ne tient pas debout parce qu’il y a aussi un facteur chance. C’est juste dommage que le château de cartes de tout ça s’effondre dans une fin de match, mais c’est la loi de la moyenne », estime-t-il.

Honneurs individuels

D’autre part, l’équipe Desjardins qui représentait le Québec a vu ses deux joueuses honorées lors du banquet de remise des prix du Championnat canadien de curling mixte tenu samedi soir. Sa troisième, Amélie Blais, a été élue joueuse la plus utile du tournoi en plus de remporter un prix d’esprit sportif, tandis que sa conjointe Véronique Bouchard (première) est elle aussi récipiendaire d’un prix pour l’esprit sportif.

« Le Québec n’a pas seulement bien fait sur la glace, mais aussi hors glace. Environ 90 % de la foule et des autres équipes prenaient pour nous. Ce sont des joueurs de qualité qui pensent équipe et qui veulent qu’on s’amuse tout en ayant une saine compétition. C’est un retour aux vraies valeurs initiales du curling. Le championnat canadien mixte, c’est vrai que c’est le plus beau tournoi à jouer en terme de qualité de souvenirs humains et de relation avec les autres équipes. La dynamique est différente et c’est vraiment une expérience à vivre et à revivre », a-t-il conclu en espérant avoir à nouveau cette chance l’an prochain.

Tournoi des retraités

(Katerine Belley-Murray) – Le tournoi régional des retraités tenu au Club de curling de Chicoutimi a couronné l’équipe dolmissoise du capitaine Raymond Lavoie, André Chiasson, Léo Fournier et Daniel Murray (ci-haut) dans le A samedi. Au total, 208 joueurs (52 équipes) ont participé à l’événement. Dans le B, c’est l’équipe de l’Almatois Jean Boivin qui l’a emporté. Yves Dufour, de Port-Alfred, a vu sa formation sortir gagnante dans le C. Marcel Bouchard, aussi de Port-Alfred, a récolté les honneurs dans le D. Le prochain tournoi régional des retraités (50 ans et plus) se tiendra à Roberval du 26 novembre au 2 décembre.