Le processus de fusion bien amorcé au soccer

Le processus de fusion des quatre clubs de soccer de Saguenay semble mieux se dérouler que celui du hockey mineur. Le projet a cheminé, depuis l’automne dernier, si bien qu’un comité de transition a été formé afin de faciliter la transition vers un organisme unique. Samedi dernier, une quarantaine de personnes ont participé à un lac-à-l’épaule qui s’est avéré fort positif pour la suite des choses.

Porte-parole du comité de transition, Mario Bergeron estime en effet que l’exercice a permis de confirmer que le processus était engagé sur la bonne voie. Le comité de transition est composé de deux délégués de chaque club et d’un fonctionnaire du service de la culture, des sports et de la vie communautaire de Saguenay.

Samedi, la rencontre élargie s’est déroulée en présence de représentants de la Fédération de soccer du Québec (FSQ), de l’Association régionale de soccer (ARS), de la municipalité et des membres du conseil d’administration des clubs de Chicoutimi, de Jonquière, de La Baie et de Shipshaw.

Le dossier du stade de soccer a permis de jeter les bases d’un premier regroupement, puisque les clubs ont fait consensus pour le projet de construction d’un centre multisport. De plus, les CA de chaque club avaient déjà adopté une résolution en faveur du regroupement.

« On était optimistes, mais on l’est encore plus à la lumière de cette rencontre, affirme-t-il en entrevue téléphonique. On avait eu un premier consensus pour le stade et c’est comme une suite logique. Il peut y avoir certaines divergences, mais globalement, on s’enligne dans une direction commune à tout un chacun. Il n’y a pas eu de résistance. Tout le monde rame du même bord ! »

Différents ateliers ont été tenus et les idées qui en sont ressorties se recoupaient, ce qui conforte encore plus le mandataire dans ses convictions que le projet démarre sur de bonnes bases. Les gens ont pu faire part de leurs opinions et de leur vision du futur organigramme du club, des services à offrir, etc.

« En fin de semaine, le DG de Sherbrooke, Michel Couturier, est venu raconter comment s’est passée la fusion des trois clubs dans la dernière année. Ç’a été très enrichissant au niveau des clubs d’entendre son témoignage et ses réponses aux questionnements », souligne M. Bergeron.

Horizon 2020

La saison 2019 se déroulera comme à l’habitude dans chaque club de Saguenay, mais l’objectif serait de mettre en place le club unifié en 2020. Ce n’est toutefois pas coulé dans le béton. « On se donne les moyens de s’assurer que les conditions gagnantes soient là. On ne veut surtout pas brûler d’étapes », précise M. Bergeron concernant le futur club qui devrait réunir autour de 2300 membres.

Le comité veut aussi assurer une transition harmonieuse de personnel en place. « On veut procéder de façon organisée et structurée avec des conditions gagnantes. »

Les gens sont ouverts et prêts à travailler ensemble. « L’objectif n’est pas de faire un super club compétitif, mais un club avec une bonne structure capable de supporter autant la base, l’aspect loisir récréatif et le compétitif avec des services de proximité pour l’ensemble du territoire. » Le comité de transition effectuera un résumé des idées et visées soumises lors de ce lac-à-l’épaule et s’en servira comme base de travail pour l’élaboration de la nouvelle structure unifiée.

+

LES ALMATOISES CHAMPIONNES 

(Johanne Saint-Pierre) — Pour une troisième saison consécutive, la formation féminine du Boréal d’Alma a remporté les grands honneurs dans la Ligue Québec Métro. 

Cette fois-ci, c’est dans la classe U18 AA que les Almatoises ont été couronnées, après avoir remporté la finale 7-2 face à Beauport. 

À l’issue de la saison hivernale, les protégées des entraîneurs Carol Tremblay et Pascal Harvey présentent une fiche de 12 victoires et seulement deux revers. 

Auparavant, elles avaient remporté les titres de l’hiver et de l’été 2018.

Voici donc les championnes : Emy Laurendeau, Raphaëlle Harvey, Alexia Régnier, Rosalie Hogue, Léa Maltais, Emy Tremblay, Léa Rochefort, Léa-Maude Pelletier, Laurie Tremblay, Rosalie Simard, Marianne Thivierge, Léanne Carette, Sydney Finger, Camille Giguère et Katya D’Amour.