Ismaël Raymond, Michael Simard, Patrick Simard, organisateur de l’événement, Max Hunter, Guillaume St-Pierre et Laurent David Beaulieu travailleront d’ici le 29 février à la préparation du premier Raid du fjord.

Le premier Raid du fjord en fatbike se tiendra le 29 février

Le 29 février prochain, 150 cyclistes pourront participer au premier Raid du fjord, une nouvelle épreuve de fatbike de 35 kilomètres qui sera présentée à La Baie. Pour l’occasion, les participants auront l’opportunité de rouler en forêt, sur la banquise et en ville tout en sillonnant les deux villages de pêche du secteur.

À force de rouler sur les glaces près de sa résidence à La Baie, Patrick Simard s’est dit qu’il devait partager ce petit trésor du plein air. « Les paysages sur le fjord sont complètement incroyables et avec la présence des deux villages de pêche, on s’est dit qu’il faudrait faire un événement », mentionne l’homme qui a fait trois fois la traversée du lac Saint-Jean à vélo.

Pour offrir un événement différent et plus diversifié, il a travaillé avec un groupe de mordus du fatbike. Ainsi, le départ sera donné en forêt et le parcours commencera un dénivelé négatif d’environ 5 kilomètres, explique Guillaume Saint-Pierre, le responsable des communications du Raid du fjord. « Cette section, dans le secteur de Grande-Baie, offrira des points de vue majestueux », dit-il.

Par la suite, les cyclistes rouleront une dizaine de kilomètres sur la glace en passant par le village de pêche de Grande-Baie, avant de poursuivre dans une section urbaine, près des installations portuaires. Les participants retrouveront la banquise près de Bagotville pour atteindre le village de pêche de l’Anse-à-Benjamin avant de compléter le parcours, long de 35 kilomètres.

La course est prévue le 29 février prochain, mais les organisateurs se réservent le droit de décaler l’événement d’un jour si la météo n’est pas clémente, mentionne Patrick Simard, qui a réalisé un parcours pilote de 35 km l’an dernier. La course sera sanctionnée par la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC) et les participants pourront s’inscrire au volet compétitif ou récréatif pour un montant de 90 dollars et plus.

« On vient à peine de lancer les inscriptions et ça commence déjà à fond de train », mentionne Guillaume Saint-Pierre.

Dans le cadre de cette première édition, les organisateurs souhaitent accueillir 150 participants, mais l’événement est voué à grandir, car le fjord devrait séduire les cyclistes, ajoute l’homme qui est également propriétaire de la boutique Sport Cycle Expert, l’entreprise qui présente l’événement. « On veut que l’événement se répète tous les ans et que les participants repartent de Saguenay avec la tête remplie de cartes postales. »

Au cours des prochaines années, les organisateurs songent à offrir des plus longues distances de course si la participation est bonne.

La Traversée du lac à vélo… sur la glace

L’annonce d’un nouveau défi de fatbike sur les glaces du fjord survient alors que la Traversée du lac Saint-Jean à vélo est toujours incertaine pour l’hiver 2020. Au printemps dernier, la Véloroute des Bleuets, qui organisait l’événement depuis plusieurs années, a décidé de se retirer de l’organisation pour se concentrer sur ses propres activités.

Selon David Lecointre, le directeur général de la Véloroute, il était devenu trop difficile de faire des demandes de financement auprès des mêmes contributeurs à la fois pour la Véloroute et pour la Traversée.

Plusieurs acteurs du milieu, dont la Ville de Roberval, ainsi que les MRC du Maria-Chapdelaine et du Domaine-du-Roy, évaluent l’option de relancer l’événement, mais aucune annonce n’a encore été faite à ce sujet. Une décision finale devrait être prise prochainement.