Le sauvetage sportif regroupe plusieurs disciplines qui mesurent les différentes habiletés des sauveteurs.

Le Narval se distingue

La discipline du sauvetage sportif est encore méconnue, mais la région y tire son épingle du jeu. Les membres du club Narval l’ont prouvé, en fin de semaine dernière, lors des Championnats canadiens Plage 2018, qui se déroulaient au centre touristique du Lac-Simon, en Outaouais.

Fondé dans un but humanitaire, le sauvetage sportif regroupe différentes disciplines associées au métier de sauveteur, que ce soit les habiletés ou l’endurance. Le sport est reconnu par le Comité international olympique et la Fédération des Jeux du Commonwealth. Au cours des trois jours de compétition, 11 épreuves se sont déroulées dans les différentes catégories, seniors 15-18 ans, seniors open et maîtres 30 ans et plus. Le vendredi et le samedi ont été chargés avec le 2 km de course sur plage, la course avec aquaplane, la course avec surf-ski, la course dans les brisants, le 90 m sprint sur plage et le relais sauveteur océanique. Le dimanche, sous la pluie, ont eu lieu les épreuves de sauvetage avec aquaplane, sauvetage avec bouée tube et drapeaux sur plage.

Au cumulatif, le club régional a terminé sur la deuxième marche du podium, derrière le Rouville Surf Club en Montérégie en plus de voir plusieurs de ses représentants s’illustrer sur le plan individuel. Coralie Dion de Saint-Félicien a dominé chez les femmes dans la classe ouverte. Du côté masculin, deux athlètes régionaux sont montés sur le podium, soit Didier Dupas de Saint-Bruno et le Félicinois Frédérick Fortin, en deuxième et troisième places. Alexandre Dauphin-Laprise, de Saint-Prime, qui participera en novembre au Championnat mondial en Australie en tant que membre de l’équipe canadienne, a terminé la compétition au 7e rang.

« Nous sommes plus qu’heureux de revoir le Québec gagner ces Championnats canadiens de sauvetage et de constater que six de nos clubs québécois ont terminé dans les dix premières positions », a laissé savoir le directeur général de la Société de sauvetage au Québec, Raynald Hawkins, dans un communiqué, précisant que 120 athlètes provenaient du Québec.

Fondé par David Comeau en 2005, le Club Narval compte maintenant près de 90 membres âgés de 7 à 43 ans. Aux Championnats du monde, cinq autres athlètes participeront aux compétitions interclubs, soit les athlètes d’Alma, Leony Gobeil et Julia Tremblay, ainsi que ceux de Saint-Félicien, Michaël Simard, Ann-Sophie Lepage et Coralie Dion. Frédérick Fortin et Stéphanie Labelle, l’entraîneuse du club à Saint-Félicien, participeront pour leur part aux Championnats du monde dans la catégorie maître, pour une troisième fois en six ans.