Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn

Le mystère des éperlans morts au lac Otis

Article réservé aux abonnés
Si les chasseurs et pêcheurs qui occupent la forêt québécoise sont les yeux de la protection de la faune pour dénoncer les actes de braconnage, les réseaux sociaux sont un excellent endroit pour les lanceurs d’alerte. En fin de semaine dernière, un internaute a pris en photo la plage en face de son chalet au lac Otis pour montrer une quantité importante d’éperlans morts.