Le mont Fortin sera littéralement pris d'assaut le samedi 31 mai lors de la première édition de la Course des Dieux. Organisée par Sébastien Renaud et Denis Gravel, l'épreuve à obstacles de type Spartan représentera un défi de taille, mais servira également de pour de bonnes causes.

Le mont Fortin pris d'assaut

Le mont Fortin sera littéralement pris d'assaut le samedi 31 mai lors de la première édition de la Course des Dieux. Organisée par Sébastien Renaud et Denis Gravel, l'épreuve à obstacles de type Spartan représentera un défi de taille, mais servira également de pour de bonnes causes.
Le thème de la mythologie grecque sera exploité à son maximum pour la course de cinq kilomètres dont le parcours sera composé d'une quinzaine d'obstacles. Les courses spartan gagnent en popularité depuis quelques années. Quelques-unes ont été organisées, dont celle étudiante du Cégep de Jonquière et la CAM Race, à Saint-Ambroise, qui a permis d'amasser 10 000$ pour une jeune fille atteinte du cancer. La Course des Dieux devrait toutefois atteindre un nouveau sommet alors que les organisateurs espèrent accueillir 1000 participants. Quelques jours après l'entée en ondes d'une publicité radiophonique, une centaine de personnes ont déjà confirmé leur présence. «C'est comme fou comment il y a de l'engouement pour ce genre d'activités», constate Denis Gravel, lui-même adepte de courses spartan. Il participera cet été à la trifecta spartan québécoise au Massif de Charlevoix, au Mont-Tremblant et au mont Edelweiss, près d'Ottawa.
Les deux organisateurs confirment que la montagne sera mise à contribution. Lors de l'entrevue, Denis Gravel a utilisé l'analogie de la montée vers l'Olympe pour décrire ce qu'il souhaite comme fin de parcours. Un comité organisateur formé d'une vingtaine de mordus de courses spartan a été mis sur pieds. Même s'ils veulent en mettre plein la vue avec un parcours exceptionnel, ils soutiennent que le défi sera accessible à toute personne qui fait de l'exercice régulièrement, sans entraînement spécifique. Dans ce type d'épreuves, l'accent est mis sur le plaisir et la réussite et non la performance à tout prix. «Le temps, ce n'est pas important. C'est de la faire qui compte», explique Denis Gravel qui ajoute que les participants s'entraident si une personne n'est pas en mesure de réussir une épreuve. Les organisateurs mentionnent que le parcours sera composé de modules d'envergure. «Il faut que ça fesse et que ce soit impressionnant», expliquent-t-il, confirmant que les participants devront se salir pour rallier l'arrivée.
Conférence de Jimmy Sévigny
Le conférencier baieriverain Jimmy Sévigny, très connu pour sa perte de poids, se chargera de la présidence d'honneur. Il prononcera une conférence en soirée qui sera précédée d'un souper à La Sauguenéenne. Le coût d'inscription pour seulement la compétition est de 60$ et ceux qui désirent également participer à l'activité devront débourser 85$. Il sera également possible de seulement assister à la soirée, pour 50$. Les profits dégagés par l'événement seront partagées entre deux causes. Sébastien Renaud remettra une partie du montant à l'organisme Solidarité Québec-Viêt Nam qu'il a mise sur pied dont la mission de soulager la pauvreté des populations défavorisées du Viêt Nam. Denis Gravel fera don de son montant à une association qui encourage les jeunes défavorisés à faire du sport. Toutes les informations sont disponibles sur le site internet de l'organisation au www.coursedesdieux.com.