La patineuse de vitesse Marianne St-Gelais a reçu le titre Athlète par excellence au niveau international du Mérite sportif régional pour la 6e fois de sa carrière et la Bourse Roger Tremblay/Le Quotidien-Progrès week-end. Comme elle participe à la Coupe du monde en Chine, c’est son père Gaétan (au centre) qui est venu cueillir l’honneur. Il est entouré des finalistes, à gauche, Léandre Bouchard (vélo de montagne) et à droite, William Veilleux (dynamophilie), d’Édith Bélanger, conjointe du regretté journaliste sportif Roger Tremblay, et de Marc Saint-Hilaire, directeur de l’information, et à l’extrême gauche, du représentant d’Hydro-Québec.

Le mérite des sportifs récompensé

Pour une sixième fois en carrière, la patineuse de vitesse courte piste Marianne St-Gelais a été couronnée Athlète par excellence du Mérite sportif régional. Détenant déjà le record de l’athlète ayant remporté les grands honneurs de la grande fête du sport avec son 5e titre en 2015, la Félicinoise a donc élevé la barre encore un peu plus haute en mettant la main sur l’honneur le plus convoité de la soirée présentée à l’Aréna de l’UQAC.

L’olympienne, qui se prépare à vivre ses troisièmes et derniers Jeux olympiques, a en effet connu une excellente saison et elle ne vise rien de moins que le podium à PyeongChang en février prochain. Comme elle se trouve présentement en Chine pour la 3e étape de la Coupe du monde, ce sont ses parents, Gaétan St-Gelais et Francine Privé, qui l’ont accepté l’honneur tandis que sa soeur Marjorie a fait parvenir des photos à la lauréate pour qu’elle puisse les regarder après ses qualifications. Au printemps dernier, St-Gelais a été couronnée vice-championne du monde après avoir remporté les médailles d’argent au 500 m, 1000m et 1500m. En cinq étapes de la Coupe du monde, elle a remporté 8 médailles, dont trois d’or, dans 10 épreuves individuelles. Au cumulatif, elle a aussi été couronnée championne des Coupes du monde au 500m.

La Félicinoise a du même coup mérité la bourse Roger Tremblay/Le Quotidien qui a été remise par Marc Saint-Hilaire, directeur de l’information des journaux Le Quotidien/Le Progrès Week-end et par Mme Édith Bélanger, conjointe du regretté journaliste sportif Roger Tremblay. Marianne a été préférée à deux fleurons de la région, soit l’Almatois Léandre Bouchard (vélo de montagne) et le Dolmissois William Veilleux (dynamophilie) qui sont tout de même repartis avec une bourse de 650 $ chacun. Pour William, il s’agissait d’une première nomination. Cette nomination l’incite à viser encore les plus hauts sommets même s’il change de catégorie (25 ans et moins). « Il faut que je double mes efforts et que je continue à travailler fort », a indiqué l’homme fort qui sera en compétition provinciale en fin de semaine.

Quant à Léandre, pour lui, être parmi les nommés de cette prestigieuse catégorie constitue toujours une belle reconnaissance appréciée. « C’est toujours une belle fierté de côtoyer des athlètes de ce niveau-là. En plus, à l’UQAC, ç’a une petite touche particulière puisque je suis étudiant en éducation physique ici,, alors je me sens un peu à la maison. »

Autres lauréats

Parmi les autres lauréats de la soirée, mentionnons l’équipe de soccer des Fantômes-1 du Saguenay dans la catégorie « Athlètes de l’année/Personne vivant avec un handicap ». L’équipe, dont les athlètes composent avec une déficience intellectuelle, a réalisé une saison parfaite, remportant l’or dans les trois tournois auxquels elle a participé, dont celui des Jeux d’été des Olympiques spéciaux. 

Sacrés champions du Bol d’Or de la Ligue de football collégial division 3, les Gaillards du Cégep de Jonquière ont mérité le titre d’Équipe de l’année. Pour la troupe de François Laberge, il s’agissait d’un troisième Bol d’Or depuis 2006. Les champions en titre sont d’ailleurs en bonne position pour aller défendre leur couronne, eux qui disputeront la demi-finale de la division 3, samedi, au terrain du Cégep de Jonquière. 

Événement incontournable dans la région, l’organisation de la 52e Finale des Jeux du Québec Alma, Hiver 2017 a mérité haut la main le titre d’Événement sportif de l’année en raison du succès obtenu sur tous les plans.

Enfin, le Coup de coeur du jury a été décerné aux Tigres de Chicoutimi de la Fondation Jean‐Allard. L’équipe était composée principalement de joueurs autistes qui ont été une source d’inspiration. L’équipe a reçu une bourse de 100 $, gracieuseté du président d’honneur de la 48e édition P.-H. Bergeron.

Mentionnons qu’au total, un montant de 7850 $ a été remis en bourses offertes par différents partenaires. 

Jude Dufour, du club de vélo de montagne Cyclone d’Alma, a remporté le titre d’Entraîneur de l’année pour une 5e année consécutive, son 9e titre en carrière. Il est entouré de Jérôme Cliche (patinage de vitesse) et de Steeve Dufour (représentant François Laberge/football Gaillards Cégep de Jonquière) qui l’ont taquiné en l’incitant à prendre sa retraite pour avoir une chance de l’emporter. La bonne humeur était au rendez-vous !
Sans surprise, l’organisation de la 52e Finale des Jeux du Québec d’Alma, Hiver 2017, a remporté le titre d’Événement sportif de l’année. Le président du comité, Jean Denis Toupin (à droite), est accompagné des deux finalistes, Jean Delisle (Challenger Banque Nationale de Saguenay) et Steeve Dufour (44e Championnats collégiaux provinciaux).
La cycliste Anne-Julie Tremblay a été choisie l'athlète de l'année au niveau national.

Encore le vélo de montagne!

C’est devenu une habitude pour le club de vélo de montagne Cyclone et ses représentants. Encore une fois, le vélo de montagne s’est à nouveau taillé la part du lion dans les honneurs attribués lors du 48e Mérite sportif régional.

Sans surprise, la Chicoutimienne Anne‐Julie Tremblay a été choisie athlète de l’année au niveau national. La protégée de l’entraîneur Jude Dufour a conclu une saison exceptionnelle, notamment avec son triplé d’or aux Jeux du Canada, rééditant l’exploit réussi aux Jeux de 2013 par son coéquipier Léandre Bouchard. À sa première présence en Coupe du monde, l’athlète de 21 ans a agréablement surpris avec deux top-25 chez les U23 et une première participation aux Championnats du monde en Australie.

Pour la jeune femme, ce fut une année de premières puisque c’était à la fois sa première nomination et son premier titre au Mérite sportif. « Je suis vraiment contente ! C’est un de mes premiers titres et je suis vraiment contente de voir ma région qui m’appuie », a indiqué la vététiste qui arrivait de Montréal où elle étudie en génie de la construction à l’ETS. En janvier, elle ira s’entraîner en Californie avec l’équipe du Québec et se propose de faire le plus de volume d’entraînement possible pour arriver fin prête pour sa dernière saison chez les U23. « Avec la saison que je viens de faire, ça me donne espoir l’an prochain ! »

Pas de surprise non plus pour la catégorie « Entraîneur de l’année » qui a été remportée pour une 5e année consécutive par Jude Dufour (son 9e Alexis en carrière). L’entraîneur du club Cyclone est toujours à l’affût de nouvelles techniques afin de faire progresser son sport et ses athlètes. Quatre de ses protégés se sont qualifiés pour les Championnats du monde en Australie (40 % de l’équipe nationale). De plus, deux de ses athlètes, Léandre Bouchard et Catherine Fleury, ont le statut d’athlètes d’excellence reconnu par Sports Canada et Anne-Julie qui a connu une saison exceptionnelle.

Dans la même veine, le club de vélo de montagne Cyclone d’Alma a fait coup double, raflant sa 9e statuette de « Club sportif de performance de l’année » et « Club de développement de l’année ». Bien que heureux de la reconnaissance de son travail d’entraîneur, Jude Dufour était surtout heureux des honneurs raflés par le club. « C’est un beau travail d’équipe et c’est un défi permanent d’essayer de maintenir un niveau d’excellence année après année. Surtout après les Olympiques, on a eu un peu le blues, mais on s’est bien tiré d’affaire sur la scène internationale », a-t-il commenté, fier de ses protégés. 

Judo et natation

Les deux autres disciplines les plus primées de la soirée ont été le judo et la natation. En judo, le jeune Arno Blacquière du club Judokas Jonquière a mérité le titre d’athlète de l’année niveau provincial. Le Baieriverain a remporté deux championnats canadiens et ses nombreux accomplissements l’ont conduit en Allemagne pour un championnat international. Il a en outre remporté le bronze au Championnat panaméricain cadet à Cancun au Mexique. Il était absent hier, parce qu’il participe à une compétition à Toronto.

Lui aussi un habitué des honneurs du Mérite sportif, Maxime Tremblay a remporté le titre d’Officiel de l’année pour une 5e année d’affilée (son 6e Alexis en carrière). Au cours de la dernière année, le président du club Multikyo de La Baie a consolidé son rang au sein de l’élite des arbitres au pays, en officiant ses 14e Championnats canadiens. Maxime Tremblay vient d’obtenir son grade d’arbitre de niveau international. « C’est encore plus stressant cette année parce que la qualité des nommés ne cesse de s’améliorer. Mais c’est toujours un honneur et ça me motive à me pousser davantage et j’espère pouvoir être une inspiration pour d’autres qui veulent se lancer dans une carrière d’arbitre, peu importe le sport, car un officiel, ça reste un rouage essentiel d’un sport », a indiqué le président de la commission provinciale d’arbitrage de Judo Québec.

Le monde de la natation a vu deux de ses représentantes honorées avec la jeune Raphaëlle Lavoie et Guylaine Tremblay, tous deux du Club de natation de Jonquière (CNJO). Raphaëlle a mérité le titre d’Athlète de l’année niveau régional. La Jonquiéroise a connu sa meilleure depuis ses débuts en compétition, remportant 34 podiums en autant d’épreuves, dont 27 en épreuve individuelle (19 médailles d’or et 8 d’argent). Elle s’est aussi distinguée en retranchant près d’une seconde au record régional du 50 mètres style libre avec un temps de 28.87 secondes (l’ancienne marque était de 29.51s en 2004). Quant à Guylaine Tremblay, elle a remporté l’honneur de l’athlète par excellence chez les 50 ans et plus.

Maxime Tremblay (judo) a remporté un Alexis pour une 5e année consécutive à titre d’Officiel de l’année. Il est entouré des deux finalistes, Dave Ferland (patinage artistique) à gauche, et Sylvain Bouchard (patinage de vitesse), à droite.

Lauréats du 48e mérite sportif régional

Athlète de l’année – niveau international: Marianne Saint-Gelais (Patinage de vitesse)
Athlète de l’année – niveau national: Anne-Julie Tremblay (Vélo de montagne)
Athlète de l’année – niveau provincial: Arno Blacquière (Judo)
Athlète de l’année – niveau régional: Raphaëlle Lavoie (Natation)
Entraîneur de l’année: Jude Dufour (Vélo de montagne)
Administrateur bénévole de l’année: Maryse Plourde (Patinage artistique)


Officiel de l’année: Maxime Tremblay (Judo)
Équipe de l’année: Gaillards du Cégep de Jonquière (Football)
Athlète de l’année 50 ans et plus: Guylaine Tremblay (Natation)
Athlète de l’année – Personne ou équipe vivant avec un handicap: Les Fantômes 1 du Saguenay (Soccer)
Club de performance de l’année: Cyclone d’Alma (Vélo de montagne)
Club de développement de l’année: Cyclone d’Alma (Vélo de montagne)


Événement de l’année: 52e Finale des Jeux du Québec, Hiver 2017- Alma
Coup de coeur du jury: Tigres de Chicoutimi/Fondation Jean-Allard (Hockey)
Athlète de l’année – Personne ou équipe vivant avec un handicap: Les Fantômes 1 du Saguenay (Soccer)