Stéphanie Labelle compte entraîner 63 personnes en sauvetage sportif cet été, soit une vingtaine de plus que l’an dernier.

Le Lac accueillera les championnats québécois cet été

Le championnat québécois de sauvetage sportif sera présenté pour une deuxième fois au Lac-Saint-Jean, cet été. Organisé par le club Le Narval, plus de 200 athlètes sont attendus à l’événement qui se tiendra sur la plage du Parc national de la Pointe Taillon, du 16 au 18 août prochain.

Depuis la création du club Le Narval, il y a 14 ans à Alma, le sauvetage sportif a connu un essor important. Pratiquement inconnu il y a quelques années, plus d’une centaine d’athlètes pratiquent désormais le sport au sein du club, notamment avec l’essor du sport à Saint-Félicien depuis quelques années. Stéphanie Labelle, l’entraîneuse du club à Saint-Félicien, compte d’ailleurs offrir des cours à 63 personnes, au cours de l’été, soit une vingtaine de jeunes de plus que l’an dernier.

C’est en discutant avec les organisateurs de la Société de sauvetage du Québec, lors des championnats québécois présentés à Gaspé à l’été 2018, que cette dernière a eu l’idée d’organiser le championnat au Lac-Saint-Jean. « On voulait offrir un événement près de la région pour maximiser le nombre d’athlètes locaux pendant les compétitions », souligne Stéphanie Labelle, qui croit qu’une cinquantaine des athlètes qu’elle entraîne prendront part à la compétition.

« La présentation de l’événement dans la région permettra aussi aux parents et amis de voir leurs jeunes en action », a remarqué David Comeau, le fondateur du club Le Narval, avant d’ajouter que les compétitions se déroulent souvent à des centaines de kilomètres de la région.

En travaillant de concert, Stéphanie Labelle et David Comeau ont soumis la candidature de la région, en proposant de tenir le championnat québécois sur la plage du Parc national de la Pointe-Taillon, où l’on retrouve suffisamment d’espace pour faire les courses, ainsi qu’un accès à l’eau sécuritaire pour les compétitions de nage, d’aquaplane (la planche des sauveteurs) et de surfski – une embarcation plus longue et plus étroite qu’un kayak. Alors que la Société de sauvetage du Québec avait organisé un championnat national à cet endroit en 2007, puis un championnat provincial en 2012, elle a cette fois-ci délégué l’organisation au club Le Narval, qui tiendra le championnat sur plage de 2019 à Saint-Henri-de-Taillon, du 16 au 18 août prochain.

« Pour nous, c’est une opportunité de financement très intéressante », mentionne David Comeau. En organisant un tel événement, le club Le Narval espère dégager des sommes qui serviront à améliorer les équipements du club, notamment pour faire l’achat de nouvelles embarcations, pour permettre aux jeunes de progresser encore davantage.

Un sport à découvrir

Ce championnat provincial permettra d’offrir une belle visibilité pour ce sport, qui demeure encore méconnu. « On veut montrer à la population à quel point c’est un beau sport qui est en santé au Lac-Saint-Jean », soutient Stéphanie Labelle.

Le 16 août, ce sont les jeunes sauveteurs, de moins de 15 ans, qui seront principalement à l’honneur, alors que les sauveteurs âgés de 15 ans et moins commenceront leurs épreuves plus tard dans la journée, ainsi que le 17 et le 18 août. Toutes les épreuves se déroulent sur la plage ou dans l’eau. Ainsi, les athlètes participeront à des épreuves de sprint et de course de longue distance nu pied, de beachflag (une course par élimination), à des épreuves de nage, d’aquaplane et de surfski. Des épreuves de relais, de course-nage-course et de sauveteur d’acier, qui comprend un mélange de cours de nage et d’aquaplane, sont aussi à l’horaire.

L’an dernier, environ 150 athlètes avaient participé au championnat québécois de sauvetage, dont 45 jeunes sauveteurs. Cette année, les organisateurs espèrent attirer au moins 200 sauveteurs.

En route vers le championnat québécois de sauvetage en piscine

Au cours de la fin de semaine du 11 et 12 mai, 16 sauveteurs de 8 à 43 ans s’entraînant avec le club Le Narval participeront au championnat québécois de sauvetage en piscine, disputé à Gatineau. Contrairement au championnat sur plage, l’événement en piscine ne présente pas de compétition de course ou d’embarcation, se concentrant plutôt sur la nage et sur les épreuves de sauveteur, comme le lancement de corde ou le portage d’un mannequin.

Par la suite, le championnat canadien de sauvetage en piscine se tiendra le 1er juin à Markham en Ontario, alors que le volet sur la plage aura lieu en Nouvelle-Écosse à la fin août.