Marius Allaire a proposé une petite balade à la journaliste du Quotidien. L'engin circule sans problème dans la neige.

Le KaskooX04 «serait parfait»

Le concepteur et fabriquant du KaskooX04 estime que son véhicule tout-terrain aurait été d'une grande utilité lors du carambolage monstre de l'autoroute 13, mardi soir dernier, de même que dans le Bas-Saint-Laurent, où des automobilistes ont été complètement ensevelis sous la neige.
Selon Marius Allaire, le Kaskoo, une invention saguenéenne, n'aurait eu aucune misère à circuler et à venir en aide aux centaines de personnes prises au piège dans leur voiture durant des heures. «Le gouvernement devrait songer à cette éventualité», avance le dirigeant de Fabconcept de Chicoutimi.
Le Kaskoo ressemble drôlement à un petit char d'assaut, sans les armes à l'intérieur. Créé il y a quelques années déjà à Chicoutimi, le KaskooX04 est maintenant la propriété de IOS Géoscientifique, qui utilise le véhicule pour faire de la prospection minière, dans le nord du Québec. L'engin est toutefois dans l'atelier de Fabconcept actuellement et la journaliste du Quotidien a été invitée à y monter. «Vous allez voir de quoi il est capable», a lancé Marius Allaire, en circulant sans trop de peine dans le champ et les boisés situés à proximité de l'entreprise du boulevard Talbot. Le petit véhicule monte facilement sur les monticules de neige et ne s'enfonce pas. Il peut être penché à 40 degrés sans renverser.
C'est en voyant ce qui se passait sur l'autoroute 13 au bulletin de nouvelles que Marius Allaire a pensé à cette solution. «Le véhicule serait parfait pour ce genre d'intervention d'urgence. Il peut passer n'importe où, que ce soit dans la neige ou dans l'eau. Il n'est jamais resté coincé nulle part», souligne-t-il. 
Deux personnes sont mortes, coincées à bord de leur voiture ensevelie près de Monmagny, dans le Bas-du-Fleuve. Les motoneiges dépêchées sur les lieux se sont même enlisées à leur tour. Pendant ce temps, sur l'autoroute 13, des centaines d'automobilistes étaient eux aussi pris au piège en raison de la tempête. 
«Si je l'avais su avant, j'aurais contacté le ministère directement. Le Kaskoo aurait très bien pu se rendre sur place rapidement, puisqu'il n'est pas lourd et nous pouvons le déplacer dans la boîte d'un pick-up», a ajouté Marius Allaire, spécifiant que l'engin ne pèse pas plus que 5000 livres et qu'il est conçu à 90 % d'aluminium. 
Jusqu'à aujourd'hui, le Kaskoo a été fabriqué en un seul exemplaire, soit celui de IOS Géoscientifiques. Mais le concepteur compte bien le produire en série au cours du printemps.
«Nous avons eu des petits problèmes d'homologation du moteur, mais ce problème est maintenant réglé. Nous allons commencer à en fabriquer très bientôt et je crois que ce serait une bonne idée que la Sécurité civile songe à se munir de quelques engins !», a lancé le père du Kaskoo. 
Un véhicule se vend autour de 250 000 $.