En 2016, le casse-croûte du Foyer des loisirs a misé sur une offre alimentaire améliorée dans le cadre d’un projet de lutte à la malbouffe dans les arénas.

Le Hockey mineur gérera les restaurants

Saguenay a décidé d’accorder la gestion et l’occupation des casse-croûte du Foyer des loisirs d’Arvida et du Pavillon sportif de Kénogami à l’Association du Hockey mineur pour la saison 2019-2020. Toutefois, un nouvel appel d’offres sera lancé pour l’opération du casse-croûte de la station de ski du Mont-Fortin.

L’organisme est déjà gestionnaire des casse-croûte des arénas Marina-Larouche de Chicoutimi et Jean-Claude Tremblay de La Baie.

L’information a été confirmée par le président de la Commission des sports et du plein air, Michel Thiffault.

En entrevue, M. Thiffault a précisé que les casse-croûte du Foyer des loisirs et de l’aréna seront ouverts seulement le matin pendant les fins de semaine. Dans le cas de l’aréna de Kénogami, il s’agit d’un test puisque si l’expérience démontre que le volume de ventes n’est pas suffisant, le casse-croûte fermera pour laisser place à des machines distributrices.

Le conseiller affirme que l’opération de ce type d’établissement est difficile au chapitre de la rentabilité en raison des faibles taux de fréquentation par le public. La situation est différente dans les cas de présentation de matchs de hockey des Saguenéens de Chicoutimi ou des Marquis de Jonquière, qui bénéficient des profits de la vente de bière.

En juin dernier, la Commission des sports avait renouvelé la convention de gestion et d’occupation pour les arénas Marina-Larouche et Jean-Claude Tremblay pour leur opération sans frais. L’entente prévoit que pour les tournois organisés à des fins non lucratives et pour ses propres activités, l’Association du Hockey mineur conservera les revenus découlant de la vente de bière à titre d’autofinancement.

Dans le cas du centre de ski du Mont-Fortin, M. Thiffault affirme que personne n’a démontré d’intérêt pour l’opération des lieux, d’où l’intention de retourner en appel d’offres.

Au début de septembre, le Service des affaires juridiques de Saguenay a entrepris des démarches juridiques contre l’ex-opératrice des restaurants du Foyer des Loisirs et du Pavillon sportif de Kénogami en raison des arrérages de loyer de 14 000 $.