La pluie a été moins abondante que mercredi dernier ont Club de golf Port-Alfred, alors que les averses avaient causé des rigoles d’eau sur le terrain, comme en témoigne cette photo.
La pluie a été moins abondante que mercredi dernier ont Club de golf Port-Alfred, alors que les averses avaient causé des rigoles d’eau sur le terrain, comme en témoigne cette photo.

Le golf une rare fois sur pause en raison de la pluie

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Fait plutôt rare cet été, la majorité des clubs de golf du Saguenay–Lac-Saint-Jean ont dû fermer leur terrain pendant quelques heures lundi matin en raison des pluies abondantes tombées durant la nuit, auxquelles se sont ajoutées des averses passagères en matinée.

En fait, à l’issue d’une tournée téléphonique auprès des différents clubs de la région, seul le terrain du club Saguenay Arvida est demeuré ouvert toute la journée.

«C’était bien (pire) la semaine passée. Ça avait été une semaine assez rock’n roll. Le mercredi, on avait fermé à 15h sans rouvrir. Et le jeudi, on avait fermé, mais on a réussi à rouvrir à 16h. Aujourd’hui, c’est rien!», a indiqué le DG du club, Stéphane Maltais.

«Ce matin, certains golfeurs ont arrêté, mais d’autres ont continué. Le radar était beau et ils n’annonçaient pas d’orages. C’était de la pluie intermittente. Les voiturettes sont sorties.»

C’est la troisième fois que le club jonquiérois a dû fermer son terrain pendant quelques heures depuis le début de l’été. «Il y a eu le vendredi 16 juillet, où on a fermé deux fois durant la journée pour finalement fermer pour l’après-midi. À part cela, on a été épargnés et juillet a été très beau. On a eu trois canicules. Le terrain est en bonne condition et l’achalandage est très fort.»

Les pluies importantes durant la nuit combinées à celles de la matinée ont forcé la direction du Club Port-Alfred de La Baie à fermer le terrain pour la journée. Dans la région, à part le Club Saguenay Arvida, tous les clubs ont fermé leur terrain pendant quelques heures. Une situation plutôt rare depuis le début de cette saison exceptionnelle pour le golf.

Ailleurs, que ce soit La Baie, Chicoutimi, Saint-Gédéon, Saint-Prime ou Dolbeau, tous ont fermé leur terrain pendant quelques heures en matinée, le temps que l’eau se résorbe un peu. En après-midi, à l’exception de La Baie, tous accueillaient à nouveau les golfeurs.

Au club Port-Alfred de La Baie, la situation n’avait rien de commun avec mercredi dernier, alors que les importantes accumulations d’eau de pluie sur certaines portions du terrain en avaient forcé la fermeture. Lundi, la journée avait bien commencé malgré les averses de la nuit, mais lorsqu’il s’est remis à pleuvoir, les dirigeants ont pris la décision de fermer pour la journée. «On vient de décider de fermer parce que les gens quittaient le terrain et les joueurs (en après-midi) appelaient pour annuler», a expliqué la présidente Martine Desgagné.

Au club Chicoutimi, la direction a dû elle aussi se résoudre à fermer le terrain jusqu’à midi avant de reprendre les activités. C’était la deuxième fois seulement que le club fermait pendant quelques heures depuis le début de la saison.

Au Club de golf Lac-Saint-Jean, à Saint-Gédéon, le terrain a été fermé durant l’avant-midi, mais a rouvert en après-midi. Il y avait toutefois une restriction pour l’utilisation des voiturettes de golf. Comme bien d’autres, le club n’a pas vraiment eu besoin de fermer par le passé puisque les gens ne se présentaient tout simplement pas lors des bonnes pluies.

Dans le haut du Lac, il semble avoir plu davantage qu’au Saguenay. Au Domaine Lac-Saint-Jean à Saint-Prime, le terrain était fermé en avant-midi, mais rouvert en après-midi. «C’est la troisième fois que nous fermons depuis l’ouverture de la saison, dont mercredi dernier», souligne le DG Junior Juneau.

Les orages et la forte pluie avaient en effet incité les dirigeants à fermer le terrain en après-midi. Ils ont rouvert jeudi matin, «mais c’était limite,» note M. Juneau. «Dimanche, on nous annonçait de la pluie et ç’a tombé juste après le souper. C’était parfait. Depuis deux semaines, il a beaucoup plu durant la nuit. On est chanceux. Le terrain est beau et il se draine bien, mais il est surchargé d’eau. Ça brise un peu plus, mais il est en parfaite condition, assure-t-il. Disons qu’on aurait un trois ou quatre jours de beau temps, ça permettrait d’assécher un peu et ce serait encore mieux. Cela dit, on ne peut pas se plaindre. On est bien content jusqu’à maintenant.»

Au club de golf de Dolbeau, le terrain était aussi fermé en matinée pendant quelques heures. Le président du club, Réjean Lalancette, mentionne que le club a fermé momentanément l’accès au terrain à quelques reprises depuis le début de la saison. «Ça nous est arrivé de fermer deux, trois heures en raison de la pluie, mais normalement, une heure après la pluie, nous sommes en mesure de rouvrir», a indiqué M. Lalancette, en ajoutant que le terrain en très bon état.

+

UN PREMIER TOURNOI DE GOLF RÉGIONAL FÉMININ

Le tandem d’Andrée Couture et Odette Gagné a remporté les honneurs de la classe AA dans le cadre du premier tournoi de golf du circuit régional féminin de Golf Québec tenu dimanche au club de golf de Chicoutimi. Au total, 60 golfeuses étaient inscrites. 

Dans la classe A, Guylaine Pedneault et Micheline Desrochers ont formé le duo vainqueur. Dans la classe BB, les gagnantes sont Alice Houde et Francine Blackburn. Dans la classe B, Julie Tremblay et Marcelle Ruest ont remporté la palme, tandis que dans la classe C, Pauline Dionne et Diane Brassard ont été couronnées. 

Le prochain rendez-vous aura lieu au Domaine Lac-Saint-Jean de Saint-Prime le 30 août.