Identifié athlète Relève par Ski de fond Québec, Pascal Côté, 18 ans, nourrit de grandes ambitions cette saison, à son entrée dans la catégorie Junior A. Il tentera de se qualifier pour les Championnats du monde. La sélection aura lieu en janvier au Mont-Sainte-Anne.

Le fondeur Pascal Côté vise haut

À sa première saison sans la catégorie Junior A (18-19 ans), le fondeur Pascal Côté ne manque pas d'ambitions. Bien connu sur les circuits provinciaux de vélo sur route et de ski de fond, l'athlète de 18 ans a dans sa mire une participation aux Championnats du monde de ski de fond. L'étape décisive aura lieu en janvier, au Mont-Sainte-Anne, qui sera hôte de la qualification.
Étudiant en science de la nature au Cégep de Chicoutimi, le jeune homme fait preuve d'un sérieux et d'une détermination à atteindre ses objectifs. Il a déjà commencé sa préparation et s'attend à pouvoir enchaîner avec l'entraînement sur neige dans environ un mois et demi. La période des Fêtes risque donc d'être très tranquille sur le plan festif pour le Chicoutimien. « La sélection est vraiment tôt dans la saison et ça s'annonce comme un parcours assez difficile. Je n'aurai eu qu'une seule course au Vermont avant les qualifications. (Pour l'instant), je fais beaucoup de courses de cross-country pour me mettre dans l'ambiance des compétitions. »
Le fondeur a reçu une bonne nouvelle au cours des derniers mois. Ski de Fond Québec l'a placé sur sa liste des sept athlètes masculins identifiés Relève. Il a d'ailleurs reçu une invitation à se joindre au Centre national d'entraînement Pierre Harvey, mais il a décliné l'offre pour cette fois-ci. « À 17 ans, j'aurais eu l'obligation de déménager, de changer de cégep et de participer à tous les camps, ce qui aurait fait en sorte que ma saison m'aurait coûté trois fois plus cher que ça me coûte présentement », explique-t-il.
De plus, en décidant de ne pas joindre les rangs de l'équipe du Québec, cela lui procurera une plus grande latitude pour choisir les compétitions qu'il désire faire. Cet été, j'ai participé à trois camps, un au Mont-Sainte-Anne, un à Charlevoix et un autre à Lac-Mégantic. Il court pour le club Nordique du Mont-Sainte-Anne. Cette année, je n'ai pas embarqué sur l'équipe du Québec même si je suis monté relève dans l'identification des athlètes. Cela lui laisse plus de latitudes pour choisir les courses qu'il désire faire, celles qui vont offrir le plus de points comme les circuits des Coupe Québec et Coupe Canada. « Ça me permettre d'avoir une préparation quasi parfaite. Et avec l'école, j'aurais une plus grande souplesse ; ce sera plus facile de faire un compromis avec les études », ajoute le jeune homme qui, même s'il profite du programme Alliance sport-études, ne souhaite pas étirer ses études plus qu'il faut. Cet automne, il s'est inscrit à cinq cours parce qu'il trouvait que « ça n'avançait pas assez vite. Ça prend de la discipline, mais c'est vraiment ce que je veux », affirme le fleuron du ski de fond régional.
« En plus, j'avais décidé de diminuer mon nombre de courses de vélo cet été, parce que je voulais au moins faire un été ici à m'entraîner pour savoir ce que c'était. »
Par rapport à la saison dernière, il ajoutera donc deux, trois courses de plus haut calibre. « La sélection pour les mondiaux va vraiment augmenter le niveau de compétition auquel je vais participer.
Les meilleurs au Canada seront présents et il y aura probablement des Américains parce je crois que ça va faire partie d'une coupe Nor Am. »
Une aide appréciée
Pour l'aider à atteindre ses objectifs, Pascal Côté a reçu un sérieux coup de pouce de son club, Au Fond Skippet, qui lui a remis jeudi dernier un montant de 3000 $ (voir autre texte).
Président du club, Frédéric Duchesne d'UltraViolet a expliqué que tout est mis en oeuvre pour aider le jeune homme. « Pascal est premier au Saguenay-Lac-Saint-Jean, top-5 au Québec et top-15 au Canada. C'est pas rien ! », souligne-t-il. Comme le jeune espoir a décidé de s'entraîner en région, des membres du club ont formé une équipe qui s'entraîne à l'UQAC et qui le motive. Un kinésiologue assure un bon suivi.
Quand il sera au Saguenay, Pascal Côté courra sous les couleurs du Skippet et quand il est à l'extérieur, il courra pour le Nordique du Mont-Saint-Anne. 
Optimiste
Pascal Côté est conscient que ses objectifs sont ambitieux. « Se qualifier pour les mondiaux, c'est un peu un scénario optimiste, car il y aura les gars de 19 ans qui seront à leur meilleur. Sinon, ça va me préparer pour l'année suivante. Je vois plus ça comme une occasion de me démarquer et de faire la transition. »
De plus, s'il n'obtient pas son billet pour les mondiaux, Côté n'en fera pas un drame. « Une saison de ski de fond est tellement coûteuse, que ce soit juste pour participer aux compétitions dans l'Ouest, à celles du circuit Nor Am et Nord Est. L'argent (reçu) sera utilisé à bon escient de toute façon. »
Déjà le temps de s'inscrire
La saison de vélo route et montagne du club Au Fond Skippet vient à peine de se terminer qu'il est déjà temps de s'inscrire pour le volet hivernal du ski de fond.
Jeudi dernier, les dirigeants du club ont réuni les membres pour une soirée d'échanges en vue de la prochaine saison, mais aussi pour dévoiler le résultat d'une activité-bénéfice des deux derniers mois. 
« C'est aussi pour les remercier du financement. On a réussi à amasser 3000 $ par l'achat de billets », mentionne Frédéric Duchesne, président du club. Lors de cette soirée amicale, le club a aussi profité de l'occasion pour remettre ce montant au jeune espoir de leur club, Pascal Côté.
Le club regroupe 120 membres, dont les plus jeunes sont âgés de 16 ans « parce qu'on ne veut pas empiéter sur les clubs de jeunes déjà existants ». Le calibre des membres va de débutant à avancé, ce qui permet aux nouveaux de bénéficier des conseils avisés des plus aguerris. Des séances de formation sur les techniques de glisse ainsi que des cliniques de fartage seront offertes durant la saison.
En plus des inscriptions en ligne, il est possible de s'inscrire via le Facebook du club Au Fond Skippet et payer par la suite à la boutique UltraViolet de Chicoutimi. Une séance de préinscription aura lieu le dimanche 15 octobre, de 9 h à midi, à la boutique UltraViolet de Chicoutimi. 
Le président souligne également que la compétition régionale Skippet Inter-Lignes sera de retour, le 3 mars. L'événement doté d'une bourse de 3000 $ attire les meilleurs fondeurs de la région et de l'extérieur. L'an passé, le jeune Pascal Côté avait remporté le volet patin et Vincent Ruel, le classique. 
« On mise sur le fait que ça se passe au début de la semaine de relâche... en espérant avoir du beau temps. L'an passé, nous avions eu 75 participants malgré les conditions difficiles », souligne le président Duchesne. Vainqueur de l'an dernier, Pascal Côté agira comme président d'honneur. Les partenaires de l'an dernier, Inter-Lignes et UltraViolet, seront de retour.