La municipalité de Métabetchouan/Lac-à-la-Croix présentera la 5e édition du Festi-Vélo du 7 au 9 juillet. La programmation comporte plusieurs activités familiales en plus de quelques défis pour les cyclistes, dont le critérium.  Ci-haut, le maire Lawrence Potvin, le président du festival, Martin Voyer, et les partenaires de l'événement, Isabelle Bouchard du Familiprix Isabelle Bouchard & Maude Morin, ainsi que Dominic Tremblay d'Alma Volkswagen.

Le Festi-Vélo: un incontournable

Avec la présentation de la 5e édition du 7 au 9 juillet, l'organisation du Festi-Vélo de Métabetchouan/Lac-à-la-Croix estime que l'événement a acquis une notoriété qui en fait l'un des rendez-vous de l'été pour les adeptes du vélo.
Président de l'événement depuis trois ans, le conseiller Martin Voyer a dévoilé les grandes lignes de ces trois jours d'activités où la municipalité vibre au rythme du cyclisme. « Il y a évidemment les classiques qui seront de retour, soit la populaire randonnée cycliste à la lampe frontale (16 km aller-retour) le vendredi soir et le samedi, le critérium urbain au centre-ville. C'est ponctué de défis techniques », souligne M. Voyer en précisant que cette compétition attire de calibre relevé de coureur. « Le dimanche matin, il y aura une randonnée populaire de 65 kilomètres pour cyclistes un peu plus expérimentés. L'an dernier, entre 50 à 60 personnes y avaient participé et ç'a été très apprécié parce que c'est bien encadré et que c'est sécuritaire, avec une voiture de tête et une voiture de queue. »
Le samedi soir, ce sera le souper populaire dans le secteur de l'église où un vaste chapiteau est installé, suivi en soirée d'un duo-duel de DJ. Le dimanche matin, ce sera la randonnée de 65 kilomètres tandis qu'en après-midi, devant le succès obtenu l'an dernier, les familles seront à l'honneur avec les jeux gonflables et la fameuse glissade de mousse. « L'an dernier, nous avions un volet vraiment familial pour les jeunes familles et les nouveaux arrivants. Ç'a permis d'aller chercher l'ensemble de la population », souligne Martin Voyer en entrevue.
« Par le passé, on consolidait la notoriété de l'événement, mais cette année, on la concrétise, a-t-il indiqué. Avec cette 5e édition, on marque le pas pour les années futures. Ça démontre le sérieux de l'organisation. L'an passé, on a osé et cette année, on consolide les acquis. On veut que les gens se l'approprient et que ça devienne un rendez-vous annuel. »
L'événement ne pourrait avoir lieu sans le soutien de la municipalité avec une aide de 10 900 $ en plus de fournir du personnel et des deux commanditaires majeurs, la pharmacie Familiprix Isabelle Bouchard & Maude Morin et Alma Volkswagen. L'organisation souligne aussi la contribution de quelque 75 bénévoles à pied d'oeuvre durant le festival.
Le festival attire aussi des cyclistes de l'extérieur. « On a trois circuits cyclables qui passent dans le périmètre de la municipalité. Durant l'été, il peut y avoir des pointes de 500 à 600 cyclistes qui passent devant le centre récréotouristique Le Rigolet. La grande arche au centre-ville attire l'attention des cyclistes qui passent et il y en a qui s'arrêtent pour voir ce qui se passe. Plusieurs personnes de passage et d'autres en camping en ont profité pour s'inscrire pour la randonnée de 65 kilomètres (du dimanche). »
Près de 8000 $ investis dans le Chemin #3
Cet automne, Métabetchouan/Lac-à-la-Croix investira près de 8000 $ pour le prolongement de la piste de vélo de montagne du Chemin #3 qui longe la Belle-Rivière. À cela s'ajouteront des améliorations à apporter au niveau de cette piste utilisée également pour le ski de fond l'hiver.
« Nous avons une piste de vélo de montagne qui est la troisième la plus fréquentée. Nous avons discuté avec Denis Dolbec (propriétaire des lieux) pour effectuer quelques investissements en septembre et en octobre, afin de prolonger la piste d'environ un à 1,5 kilomètre. On parle d'un investissement de 7000 $ à 8000 $. Ce serait un réseau assez important pour les adeptes du vélo de montagne », souligne le maire de l'endroit, Lawrence Potvin qui souhaite que la municipalité devienne la capitale régionale du vélo en raison de sa position stratégique.
 « On est le carrefour entre la Route Verte et la Véloroute des Bleuets. On veut miser sur le développement du vélo et le Festi-Vélo entre carrément dans les objectifs poursuivis par la municipalité », fait-il valoir après la conférence du Festi-Vélo.
Le maire ajoute que la municipalité fera une pierre deux coups avec ces investissements puisque les sentiers pourront servir aussi pour la pratique du ski de fond. « On répète que la pratique du ski de fond est encore gratuite chez nous. Nous avons deux sites, soit au niveau de l'Arboretum et le Chemin #3. En faisant un prolongement à l'intérieur du boisé du Chemin #3, on atteint un double objectif. »