Isaac Lapointe voulait se donner un défi et c’est ce qu’il a fait en complétant le tour du lac Saint-Jean en une seule journée.
Isaac Lapointe voulait se donner un défi et c’est ce qu’il a fait en complétant le tour du lac Saint-Jean en une seule journée.

Le défi d'Isaac Lapointe

Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
Faire le tour du lac Saint-Jean est bien populaire pour le tourisme, mais certains décident de se lancer sur la Véloroute des Bleuets pour relever un défi sportif. C’est le cas d’Isaac Lapointe, qui, à 14 ans, a fait le tour du Piékouagami en huit heures avec son père, Gabriel Lapointe.

« Je voulais me lancer un défi personnel et l’année dernière, j’avais commencé à en discuter avec mon père. On voulait faire le tour du lac, le plus rapidement possible », raconte le jeune homme, qui habite Gatineau, mais qui revient toujours au Lac-Saint-Jean chaque année, puisque sa famille est originaire de la région.

Les deux hommes ont fait un total de 246 kilomètres en huit heures, une moyenne avoisinant les 30 km/h. Selon Isaac, il s’agit d’un défi sportif très intéressant, au même titre que pour ceux qui font ce parcours pour le tourisme. « C’est surtout pour la distance. Il n’y a pas beaucoup de dénivelés positifs, ce qui manque un petit peu pour quelqu’un qui cherche un gros défi, mais ça devient intéressant pour la vitesse et pour se concentrer sur une longue distance, plutôt que sur les montées », souligne Isaac.

Une histoire de famille

Se lancer des défis à soi-même est une histoire de famille pour Isaac et sa parenté. L’année dernière, sa grand-mère, sa tante et sa cousine sont sautées en parachute, sauts auxquels Le Quotidien avait assisté.

« On est des gens de défis. On veut toujours aller plus loin. Mes soeurs, mon frère, mes parents : tout le monde s’inspire en regardant les autres. On a besoin de l’adrénaline que ça nous apporte », explique la mère d’Isaac, Sabrina Tremblay.

S’il a pédalé avec son père, le reste de la famille a également participé. Sa mère et ses grands-parents ont fait le trajet en voiture pour les approvisionner en eau et en nourriture, en plus d’en profiter pour passer du bon temps en famille.

Comme prochain défi, Isaac aimerait traverser le lac Saint-Jean à la nage. « Ce serait quelque chose que je voudrais faire dans les trois prochaines années. Il faudrait que je fasse plus d’entraînement à la nage, plus de volume. À 18 ans, j’aimerais faire un Ironman. C’est 3,9 km de nage, 180 km de vélo et un marathon, 42,2 km à la course », explique celui qui fait déjà plusieurs triathlons chaque année.