Maxime Tremblay et Marc Bouchard, du club Multikyo de La Baie, on reçu le prix Coup de coeur des mains de Jean-François Marceau, directeur général de Judo Québec.

Le club Multikyo récompensé au Gala d’excellence

Les performances des meilleurs judokas québécois et l’apport des artisans de ce sport dans la province étaient à l’honneur dans le cadre du 28e Gala d’excellence, tenu samedi soir au Vieux Théâtre de La Baie, où le club hôte Multikyo a reçu le prix Coup de coeur.

Bien que plusieurs finalistes de la région étaient présents, aucun n’a remporté de trophée Kanji, à part le club Multikyo de La Baie pour son projet Accès-Judo. Le programme permet à des jeunes baieriverains de pratiquer le judo gratuitement, le tout possible grâce aux profits amassés durant le gala.

«C’était une soirée extraordinaire, avec un record de participation et plus de 200 convives. Nous n’avons reçu que de bons mots pour l’organisation», affirme le président du club baieriverain Maxime Tremblay.

Ecaterina Guica et Arthur Margelidon ont été sacrés athlètes seniors par excellence, tandis que Jacob Valois et Emily Burt ont reçu le titre chez les juniors. Pour Emily, il s’agit du deuxième consécutif.

Pour saluer leurs prouesses en kata sur la scène internationale, Yves Pearson et Jacques Mantion ont été intronisés au Temple de la Renommée en tant qu’athlètes. Grands hommes de judo, Gérard Blanchet et Hiroshi Nakamura, déjà membres du Temple comme directeurs techniques ayant formés un grand nombre de ceintures noires, ont tous les deux reçu le plus haut niveau de reconnaissance possible, soit le titre Pionnier-Bâtisseur niveau prestige.