Éric Fichaud s'est vu remettre un cadre des mains de Marc Denis et Richard Létourneau, deux des gestionnaires des Saguenéens. La toile a été peinte par l'artiste Sylvie Poitras.

Le chandail d'Éric Fichaud officiellement retiré

Plus aucun joueur des Saguenéens de Chicoutimi ne portera le numéro 35. Samedi après-midi, avant le match face aux Olympiques de Gatineau, l’organisation régionale a retiré le chandail d’Éric Fichaud devant plusieurs amis, anciens coéquipiers et membres de sa famille.
Vincent Lapalme et Zachary Lavigne ont hissé la bannière du numéro 35 d'Éric Fichaud dans les hauteurs du Centre Georges-Vézina.

L’ancien gardien de but des Sags a connu une grande carrière à Chicoutimi avec le 35 sur le dos, de 1992 à 1995 À n’en pas douter, il a su remplir les souliers laissés vacants à la suite du départ de Félix Potvin, autre grande vedette des Saguenéens.

L’actuel entraîneur-chef et directeur général des Bleus, Yanick Jean, a été le premier à adresser quelques mots à Éric Fichaud. Les deux ont remporté la coupe du Président ensemble en 1994. Jean a vanté sa grande préparation, son humilité et bien sûr, ses qualités athlétiques devant un filet.

«Tu réussissais toujours à réaliser le genre d’arrêt avec juste assez de moutarde, qui faisait perdre la concentration à l’adversaire», a souligné Jean, ajoutant que Fichaud avait été toujours été un «boy de la gang».

Dans son allocution, le principal intéressé a d’abord remercié l’organisation des Saguenéens de l’avoir fait sentir comme chez lui dès son arrivée à Chicoutimi. Il a aussi remercié ceux qui ont assuré son encadrement pendant son stage junior au Saguenay.

Éric Fichaud a également eu des commentaires flatteurs pour les partisans.

«J’ai toujours senti votre grande passion, ce qui m’a poussé à rehausser mon niveau de jeu, a-t-il partagé. Vous êtes les meilleurs partisans de la ligue.»

Les gestionnaires des Sags ont remis une toile à Éric Fichaurd, réalisée par l’artiste Sylvie Poitras. Un cadre avec deux chandails de l’équipe, un bleu et un blanc, lui ont aussi été remis.

Éric Fichaud a été un choix de première ronde des Saguenéens au repêchage midget de 1992. Il a remporté 94 victoires dans l’uniforme chicoutimien, en plus de récolter huit jeux blancs.

Il fut un des principaux acteurs dans la conquête de la coupe du Président en 1994. Quelques semaines plus tard, il était repêché en première ronde par les Maple Leafs de Toronto. Fichaud n’a jamais joué avec cette équipe, mais il a joué une centaine de matchs dans la Ligue nationale de hockey avec quatre clubs différents.


« J’ai toujours senti votre grande passion, ce qui m’a poussé à rehausser mon niveau de jeu. Vous êtes les meilleurs partisans de la ligue. »
Éric Fichaud
Éric Fichaud a été touché par l'hommage qu'il a reçu de la part de l'organisation des Saguenéens.

Le huitième

Éric Fichaud voit son chandail se retrouver aux côtés de sept autres joueurs qui ont marqué l’histoire des Saguenéens. Les autres sont Gilbert Delorme (5), Alain Côté (14), Normand Léveillé (16), Sylvain Locas (18), Marc Fortier (20), Guy Carbonneau (21) et Félix Potvin (29).

Éric Fichaud, entouré de plusieurs anciens coéquipiers chez les Saguenéens.