Le Centre plein air Do-Mi-Ski investit 20 000$ pour améliorer ses sentiers

Le Centre plein air Do-Mi-Ski de Dolbeau-Mistassini officialise le début de sa saison estivale vendredi. Plus de 20 000 $ seront investis au Centre au cours des prochains mois pour améliorer les sentiers de vélo de montagne et ceux utilisés pour la randonnée pédestre.

Selon le coordonnateur sportif du centre plein air, Dave Lamontagne, l’été s’annonce chargé. « Je pense que ça sera une très bonne saison. La vente de vélos de montagne dans les boutiques va très bien. Ce sera une grosse année de vélo de montagne et je pense aussi pour la course en sentier. »

Le site du centre de plein air est vaste. Dave Lamontagne le reconnaît, cet été est une excellente opportunité pour les citoyens du nord du Lac-Saint-Jean de venir découvrir les dizaines de kilomètres de sentiers, surtout que plusieurs travaux y seront effectués prochainement.

« On veut rénover les deux refuges et le belvédère. Par contre, on veut le relocaliser et mettre encore plus en valeur la rivière aux Rats. C’est vraiment une belle rivière et on a de beaux points de vue à différents endroits. »

Parmi les investissements significatifs, le Centre fera l’achat d’un véhicule tout-terrain flambant neuf, d’une valeur de près de 14 000 $.

« On met le paquet cette année, car on s’attend à ce que la clientèle soit au rendez-vous. Les gens voyagent moins dans le contexte de la COVID-19. »

Emplois été

Pour parvenir à ses fins, le coordonnateur explique disposer aussi d’un budget lui permettant d’embaucher deux employés pour tout l’été.

Un des emplois permet entre autres de consolider le poste d’un employé déjà à l’emploi du Centre pendant l’hiver et l’autre poste sera un emploi étudiant pour l’été seulement.

« Nous aurons deux employés à Do-Mi-Ski pour faire l’entretien et aussi développer de nouveaux sentiers, peut-être un ou deux sentiers. »

Carte de saison

Pour pouvoir accéder aux sentiers, Dave Lamontagne raconte que de nouveaux tarifs ont été instaurés cette année.

« L’année passée, on n’avait pas chargé pour les gens qui venaient seulement marcher ou courir. Mais cette année, on met un tarif surtout symbolique pour nous encourager. On ne se le cachera pas, il faut payer l’entretien, les salaires, les équipements. Il y a quand même des frais à ça. »

À titre indicatif, une carte de saison familiale pour le vélo de montagne coûte 220 $ et la passe de saison, 85 $. Les étudiants bénéficient de tarifs réduits. Les amateurs de plein air devront débourser 25 $ seulement pour la carte de saison pour la marche et la course en sentier. Les droits d’accès saisonniers sont disponibles chez Sports Experts Dolbeau-Mistassini et aux Halles du Bleuet.

« Il y a aussi la borne d’autoperception pour les billets journaliers. On a établi un tarif fixe de 5 $, peu importe l’activité, vélo, course ou marche », précise-t-il.

Il est à noter que Do-Mi-Ski n’offre pas le service de locations de vélos de montagne et que pour des raisons sanitaires et des différentes normes à respecter à cause de la pandémie, le chalet et les salles de bains ne seront pas accessibles.

« Mais il y a des tables à l’extérieur, le tipi est là et on peut se faire un feu. Le terrain sera entretenu alors ce sera super beau et bien aménagé. »