Malgré les malchances, les membres de la délégation régionale de vélo de montagne, leurs entraîneurs et leurs accompagnateurs ont gardé le sourire à l’issue des Championnats canadiens de vélo de montagne (cross-country), tenus à Canmore (Alberta), en fin de semaine.

Le bronze pour Léandre Bouchard

Le parcours de vélo de montagne de Canmore, en Alberta, ne porte vraiment pas bonheur aux athlètes du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Crevaisons, chutes et bris de chaîne ont ponctué la fin de semaine des vététistes régionaux aux Championnats canadiens, que ce soit dans l’épreuve de cross-country de samedi ou pour la course à relais par équipe de dimanche.

Le fleuron de la discipline, Léandre Bouchard, avait la tunique à l’unifolié de la catégorie élite dans sa mire, mais il a été impliqué dans une chute dès le premier tour et s’est retrouvé sonné, avec un genou lourdement abîmé. Il a eu beau mettre les bouchées doubles pour rattraper les meneurs, le Québécois Raphaël Gagné et le champion en titre, l’Ontarien Peter Disera, ces derniers avaient déjà pris une bonne avance. Même Gagné, qui avait pris les devants, a été malchanceux avec un bris, qui a permis à Disera de rouler vers la victoire.

Léandre Bouchard a donc conclu au 3e rang. Même s’il est déçu, il assure que ce n’est que partie remise. « Je sais que je suis capable d’aller chercher ce fameux titre élite, assure-t-il, sur sa page Facebook. Malgré la déception d’un rêve repoussé une fois de plus, j’ai au moins la satisfaction de m’être battu à fond. »

Son entraîneur personnel, Jude Dufour, confirme que son protégé n’a pu se faire justice. « (Cette chute) a joué beaucoup. Il a été sonné et il a eu des points de suture. Après cinq minutes, il était déjà décroché de Disera et de Gagné. Il a fait du rattrapage, et ç’a été difficile. Il a flotté pendant deux tours, et je le sentais sonné. Il a d’ailleurs fait une réaction post-traumatique après sa course. Une troisième place, c’est bien, mais ce n’est vraiment pas ce qu’il désirait », a commenté Jude Dufour. Par contre, Léandre est assuré de prendre part aux Championnats du monde, qui auront lieu en Suisse, en septembre.

Jude Dufour ne croit pas que cette 3e place au national puisse avoir une influence sur le renouvellement de contrat avec l’équipe professionnelle KMC-Ekoi-SR Suntour, qui vient à échéance. « Ce sont plus les résultats en Coupe du monde en Europe qui vont compter. Léandre sera fixé lors de la Coupe du monde du Mont-Sainte-Anne (11-12 août), puisqu’il va rencontrer le manager de l’équipe », avance-t-il.

Élite féminin
En classe élite féminin, Catherine Fleury (Cyclone d’Alma) a conclu en 6e position. « Elle a fait une bonne course où elle a replacé ses pions. Elle était satisfaite, mais elle aussi a été malchanceuse. Elle a eu une crevaison et elle a perdu du temps. Je pense que la 5e place aurait été pour elle », souligne son entraîneur. Catherine sera fixée à la fin du mois à savoir si elle aura son billet pour les Mondiaux. Dans la même catégorie, l’Almatoise Rébecca Beaumont l’a suivie en 7e place. « C’est un reflet de ses courses cette année. Elle s’est battue, mais elle a manqué d’énergie dans les deux derniers tours », a résumé Jude Dufour.

Chez les U23, Anne-Julie Tremblay n’aura pu se faire justice, à sa dernière année dans cette catégorie. Victime elle aussi d’une crevaison, elle a conclu au 8e rang, et toutes ses chances d’aller aux Mondiaux se sont envolées en fumée.

D’ailleurs, Jude Dufour n’a pu que déplorer la guigne qui s’est collée à eux toute la fin de semaine. « À la course à relais par équipe (dimanche), sur 10 équipes, nous étions deuxièmes avec même pas un tour à faire, et Victor Verreault (Vélo2Max), qui courait avec les Cyclones, a cassé sa chaîne ! On n’a pas pu finir. Ç’a été comme ça toute la fin de semaine. Je pense qu’on ne retournera pas à Canmore, tant que ce ne sera pas des Championnats canadiens. Ces deux dernières années, on a eu huit crevaisons, des chutes et un bris de chaîne ! », a conclu l’entraîneur régional.