Les Éperviers ont maintenant remporté leurs deux derniers matchs contre les Marquis.

L'attaque des Marquis tombe à plat

Après une performance de huit buts la veille, l’attaque des Marquis de Jonquière est tombée à plat au domicile des Éperviers de Sorel-Tracy, samedi soir. La troupe de Benoit Gratton s’est inclinée au compte de 2 à 0, ce qui permet aux Éperviers de reprendre la tête du classement général, un point devant Jonquière.

«Ç’a été un match un peu plus difficile ce soir. Il faut donner crédit à Sorel qui a bien joué en zone neutre et qui a fermé le centre, tout en étant physique», de confier l’entraîneur-chef Benoit Gratton après la rencontre.

Ce dernier aurait voulu voir son équipe menacer davantage le filet du gardien adverse, Marco Cousineau, qui effectuait un retour au jeu.

Les Marquis ont accordé sept avantages numériques aux locaux. Les Éperviers n’ont pas capitalisé. Par contre, l’indiscipline a tout de même coûté cher aux Marquis, selon Gratton.

«Chaque fois qu’on avait un peu de rythme, on allait au banc de punition. Ç’a été difficile pour nous ce soir! Je ne commencerai pas à blâmer les arbitres. Je ne pense pas qu’on a joué un bon match et on n’a pas perdu le match à cause des arbitres. On devrait se regarder en tant qu’équipe avant de blâmer les autres», a lancé l’entraîneur.

Les Marquis reprendront l’action le 9 février prochain contre les 3L de Rivière-du-Loup. La semaine de congé fera du bien à Jonquière, quelques blessés en tireront profit.

«Jean-Simon Allard et David Bastien seront de retour. On veut en profiter pour aller chercher une chimie entre les trios avant de commencer les séries», de conclure Benoit Gratton.