L’équipe de Jean Lemieux et de Yannick Tremblay a ramé jusqu’au deuxième rang en 1h 56 m 24 s.

Lapointe et Proulx remportent le 16 km au lac Vert

Les Almatois Samuel Lapointe et Nicolas Proulx ont pris les devants de la première tranche du circuit régional de compétitions de rames, samedi à Hébertville, en 1h 53 m 58 s.

Grâce aux conditions météorologiques idéales, soit un agréable soleil et des vents faibles, les neuf équipes ont pu terminer les sept tours sur le lac Vert, pour un total de 16 kilomètres. Chez les hommes, l’équipe de Yannick Tremblay et de Jean Lemieux a terminé deuxième en 1h 56 m 24 s, suivie de celle de Danny et David Tremblay en 2 h 01 m 59 s.

Dans la catégorie mixte, Bernadette Girard et Éric Gagnon ont ramé jusqu’à la première position en 2h 02 m 13s, ce qui aurait représenté la quatrième place dans l’ensemble des compétiteurs. Normalement, Nathalie Collard et Stéphane Tremblay occuperaient le deuxième rang, mais il faudra attendre les résultats de la pesée de leur chaloupe pour le confirmer, en début de semaine prochaine. Mélanie Tremblay et Alain Simard sont pour l’instant troisièmes.

«C’est excellent pour la première compétition de la saison que toutes les équipes puissent conclure la course. On a déjà vu des participants qui manquaient de préparation, ou qui cassaient durant les premiers tours. Là, tout le monde était prêt, il y avait un beau dynamisme», commente la directrice générale de Festivalma, Janie Maltais. La corporation soutient l’organisation du circuit régional, dont la prochaine tranche aura lieu le 17 juin à 12h30 au bassin Saint-Georges à Alma. Soulignons également la tenue du Défi Bateaux-Dragons samedi prochain, au même endroit.

Deux équipes n’ont pu prendre à la compétition de samedi pour des circonstances hors de leur contrôle. «Ce sera intéressant de voir comment les participants vont se comporter avec deux équipes supplémentaires, une chez les hommes et une chez les mixtes», ajoute Janie Maltais. Selon elle, les trois premiers tours ont été serrés sur la lac Vert, puis le reste de la course a été constant.

«Il faut souligner le retour sur le circuit de Jean Lemieux et Yannick Tremblay, indique Janie Maltais. Ils avaient fait le marathon l’an dernier, mais pas le reste de la saison.» Le premier compte quelque 30 années d’expérience, tandis que le second a déjà été un champion du Lac-Saint-Jean.