Hendrix Lapierre se retrouvera au centre d’un trio complété par Jesse Sutton et Vladislav Kotkov, vendredi, lors de la visite des Remparts de Québec au Centre Georges-Vézina.

Lapierre muté au centre

Avec l’absence de Samuel Houde, au rencart en raison d’une commotion cérébrale, les entraîneurs des Saguenéens ont été forcés de remanier les trios offensifs en prévision de l’affrontement face aux Remparts de Québec au Centre Georges-Vézina. Les attaquants de 16 ans Théo Rochette et Hendrix Lapierre piloteront les deux premières lignes tandis qu’après avoir été laissé de côté pour deux rencontres la semaine dernière, Félix-Antoine Marcotty obtient une promotion.

D’abord, la situation de Samuel Houde n’a pas évolué. Son absence est toujours indéterminée en raison d’une commotion cérébrale subie dimanche dernier à Shawinigan. Hendrix Lapierre sera donc muté au centre, lui qui est utilisé principalement à l’aile depuis le début de la saison, sur un trio complété par Vladislav Kotkov et Jesse Sutton. Pour Rochette, la situation ne change pas, il demeure au centre, aux côtés de Mathieu Desgagnés et Félix-Antoine Marcotty. « C’est du millage énorme pour eux de jouer contre les meilleurs trios et défenseurs adverses soir après soir », a fait valoir l’entraîneur-chef Yanick Jean après l’entraînement quotidien de l’équipe.

« On l’a déjà dit que le développement des jeunes était ultra important. On veut les faire progresser. Pour ça, il faut les mettre dans des situations qui sont difficiles pour qu’ils grandissent », a-t-il rappelé.

Pour Félix-Antoine Marcotty, l’attaquant de 18 ans a été rappelé à l’ordre la semaine dernière. Après avoir subi une blessure en début de saison, il a eu de la difficulté à se mettre en marche, ne récoltant qu’un but et trois passes. Insatisfait de son éthique de travail, Yanick Jean lui a fait rater les rencontres face à l’Océanic de Rimouski et l’Armada de Blainville-Boisbriand avant de le réintégrer dans l’alignement à Shawinigan.

« Les joueurs, quelques fois, on leur donne des messages clairs. Lorsqu’il est saisi, c’est de les mettre dans des situations pour qu’ils réussissent et Marcotty a la capacité de le faire », d’estimer le pilote des Bleus, se montrant satisfait de sa performance et de l’effort fourni dimanche.

Séquence éreintante

Vendredi face aux Remparts, les Saguenéens amorceront une séquence éreintante qui les mènera à la pause du temps des Fêtes à la mi-décembre. D’ici là, ils disputeront neuf matchs en l’espace de 16 jours. Après Québec et une série aller-retour face au Drakkar de Baie-Comeau, dimanche à domicile et mardi sur la Côte-Nord, les Chicoutimiens prendront ensuite le chemin de l’Abitibi pour disputer trois rencontres en autant de jours, dont deux face aux Huskies de Rouyn-Noranda.

+

EN PANNE AVEC L'AVANTAGE D'UN HOMME 

(Dave Ainsley) — Le mois de novembre n’a pas été très productif pour les Sags avec l’avantage d’un homme. 

Depuis une performance de trois buts en huit occasions en supériorité numérique à Gatineau le 1er novembre, ce qui permettait à l’équipe de flirter avec le 30 % d’efficacité depuis le début de la saison, les Chicoutimiens n’ont inscrit que trois buts en 37 opportunités, un bien faible taux de réussite de 8 %, ce qui a fait baisser le pourcentage global à un peu plus de 20 %. En fin de semaine dernière, les Sags ont été blanchis en huit occasions. 

« Depuis deux semaines, c’est à l’image de la qualité de notre exécution et de l’offensive », a résumé l’entraîneur-chef Yanick Jean. 

« Ça nous aiderait beaucoup », a-t-il ensuite reconnu.

Les Sags doivent maintenant se débrouiller sans Samuel Houde qui était utilisé à la pointe. « C’est de travailler sans Houde et de s’arranger pour que ça clique », d’indiquer Yanick Jean qui mettra l’emphase sur cet aspect lors de l’entraînement matinal de vendredi. 

« C’est plus que de marquer, mais de donner du momentum. Même si tu ne marques pas, tu dois diriger des lancers au filet, créer du trafic et de la circulation ce qui va donner des situations où tu vas te donner des chances de marquer », de laisser tomber l’entraîneur.

+

POINTES DE PLUME

Les Saguenéens ont publié une nouvelle capsule de l’Académie de hockey, jeudi, sur les réseaux sociaux. Cette fois, il est question de mobilité chez les défenseurs avec Artemi Knyazev. Quelques exercices et trucs sont fournis dans la vidéo très instructive. 

Avec un poste à combler en attaque, Tristan Pelletier retrouvera sa place dans l’alignement, vendredi soir, face aux Remparts. 

En conférence de presse, les dirigeants de la LHJMQ et du Phoenix de Sherbrooke ont confirmé que les assises ainsi que le repêchage de 2020 se dérouleront à Sherbrooke. La ville de l’Estrie recevra l’événement pour une troisième fois en peu de temps, après 2014 et 2015.