Quatre pistes sont ouvertes sur la montagne qui en compte onze.
Quatre pistes sont ouvertes sur la montagne qui en compte onze.

Lancement de saison festif pour le mont Fortin

Le comité citoyen Aimons le mont Fortin a organisé, samedi, une journée bien spéciale, pour célébrer le début de la saison 2019-2020 de la montagne. Avec un tarif journalier exceptionnellement à 5 $, il y avait au menu une foule d’activité, comme un souper de tourtière, des visites de mascottes, un feu de joie et même la descente du père Noël en ski.

C’est la première d’une série de cinq activités qui auront lieu tout au long de la saison. « Avec le comité de citoyens, on veut tout au long de la saison, que les gens se réapproprient le centre de ski et que la station profite d’un bel achalandage. On veut que les skieurs profitent de la proximité de la station qui se situe à seulement quelques minutes du centre-ville », a exprimé Mélissa Pageau, membre du comité, rencontré samedi matin par Le Quotidien. 

Dès 13 h, l’équipe du Patro était sur place pour animer des activités. Il y avait aussi des mascottes qui rendaient visite aux plus petits. Ces derniers pouvaient même assister à la descente du père Noël, sur ses skis. « On invite tout le monde à venir profiter de cette belle journée ensoleillée. Il y a vraiment une foule d’activités pour les enfants », a continué Mme Pageau.

Également, dès 16 h 30, les skieurs et planchistes pourront profiter d’un feu de camp. Toute la journée, le tarif est à 5 $. Les activités se dérouleront jusqu’à 19 h.

Le mont Fortin a officiellement ouvert ses portes le 13 décembre, mais le comité de citoyens préférait tenir ses activités samedi, en raison des conditions de neige. Il y a présentement quatre des onze pistes ouvertes. Les pentes du côté du télésiège pourraient être accessibles dès dimanche. 

Plusieurs activités pour les enfants sont organisées, samedi, au mont Fortin.

Avenir de la montagne

Ce mouvement citoyen a vu le jour puisque l’avenir de la montagne semble incertain. Le mont Fortin a été nommé, lors d’une séance publique du conseil en novembre dernier, dans la liste des infrastructures vulnérables de la ville de Saguenay. Plusieurs de ses installations sont désuètes et demandent des investissements majeurs pour leur maintien.

Jointe par Le Quotidien en après-midi, la présidente de l’arrondissement de Jonquière, Julie Dufour, croit que la population peut faire une différence. « Il faut que les gens prouvent, en l’utilisant le plus possible, qu’ils aiment le mont Fortin et qu’ils en ont besoin. C’est tout le monde ensemble que l’on va faire quelque chose », a-t-elle souligné. 

Un comité étudie présentement les possibilités pour l'avenir qui s’offre à la montagne. 

De nombreux skieurs et planchistes étaient venus profiter, samedi, de la température clémente au mont Fortin.