La première édition de l’expérience VIB – Essence a été présentée mardi après-midi, au Cégep de Chicoutimi. Le programme Pound, une session de « Cardio-Jam » pendant laquelle les partisans utilisent des baguettes similaires à celles qui servent à jouer de la batterie, était notamment au programme.

L'activité physique sans compétition

Faire de l’activité physique n’est pas nécessairement synonyme de compétition. Avec ce principe en tête, des représentants du Réseau du sport étudiant du Québec ont passé quelques heures au Cégep de Chicoutimi, mardi après-midi, afin de donner le coup d’envoi provincial à l’expérience VIB - Essence.

VIB (pour Vivre. Inspirer. Bouger.) - Essence est un programme qui s’inscrit dans le cadre de la Stratégie d’action jeunesse du Secrétariat à la jeunesse. Préparé par le RSEQ, il a été accepté par le Secrétariat à la jeunesse et bénéficie d’un financement pour une période de trois ans. Il s’adresse à la clientèle des 18-25 ans et prévoit des visites dans dix collèges et universités de la province au cours de la présente année scolaire. Sa première année se terminera par un grand rassemblement populaire au Vieux-Port de Montréal, en mai.

Dans la préparation de son opération d’incitation à la pratique d’activités physiques et sportives et à l’adoption d’une saine alimentation, le RSEQ a mis en place un programme regroupant deux volets. Le premier, V.I.B., met l’accent sur l’activité physique. Il propose d’abord une session du programme Pound, une session de « Cardio-Jam » pendant laquelle les partisans utilisent des baguettes similaires à celles qui servent à jouer de la batterie. Une séance de yoga « Glow-in-the-dark » est également à l’agenda. Le deuxième, Essence, prévoit une conférence sur les principes d’une saine alimentation et des trucs pour bien manger à petit budget.

Directeur général adjoint du RSEQ, Stéphane Boudreau était de passage au Cégep de Chicoutimi, mardi, pour la première présentation au Québec de l’expérience VIP -Essence.

Stéphane Boudreau, directeur général adjoint du RSEQ, explique que l’expérience VIB - Essence a été préparée en gardant en tête le principe de favoriser la pratique de l’activité physique dans un contexte non compétitif. Pour cette raison, ses initiateurs ont choisi des activités nouvelles et en mesure de susciter l’intérêt des 18 à 25 ans.

Après avoir mis en place le programme, le RSEQ l’a proposé aux collèges et universités de la province. « C’est un projet clé en main, a noté Stéphane Boudreau. À chaque endroit, nous arrivons avec notre personnel et notre matériel. »

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, le Cégep de Chicoutimi a levé le doigt et il a été le premier au Québec à recevoir l’équipe du RSEQ. Au cours des semaines qui ont précédé sa visite, deux ambassadrices choisies parmi les étudiants du collège ont effectué des démarches afin d’inciter leurs collègues à participer à l’activité. Une trentaine d’entre eux ont répondu à l’invitation, mardi après-midi. Pendant environ trois heures, ils ont découvert (ou redécouvert) les plaisirs et les bienfaits de l’activité physique, en plus d’en apprendre un peu plus sur les façons de bien manger dans un monde où tout va rapidement.

Le RSEQ espère qu’une bonne partie des jeunes touchés par l’expérience VIB - Essence prendra la bonne habitude de bouger et d’adopter de saines habitudes de vie.